Alors voilà : Edge of Eternity, c'est un J-RPG qui pioche dans ce qui se fait de mieux, avec des influences qui vont de Final Fantasy à Xenoblade, en passant par Lost Odyssey, réalisé par une petite équipe française de 9 personnes et je... hein ? Mais qu'est-ce que c'est que ça. Bon, on reprend : faut que je vous dise quelque chose avant. Bordel... La musique... Quelle claque. Comment c'est possible ? Bougez pas, je reviens, je vais regarder sur Internet. Voilà, c'est fait. Bon, apparemment, y a des types qui se font plaisir, puisqu'une bonne partie de la bande-son du jeu est composée par Yasunori Mitsuda, le compositeur derrière Chrono Trigger, Xenogears et Xenoblade Chronicles, entre autres chefs-d’œuvre. Quand on sait à quel point la musique peut faire toute la différence dans un J-RPG, le choix d'avoir mis le peu de moyens là où ça compte vraiment, tout en se faisant vraiment plaisir, s'avère très pertinent. Alors, le bonhomme ne fait pas tout le jeu, faut pas déconner non plus, mais le compositeur-maison du studio, sur le reste du titre, parvient à ne pas rougir beaucoup devant le maître, ce qui représente déjà un exploit en soi. Voilà pour la première bonne idée de cet Edge of Eternity, et il y en a d'autres.