Ah bah voilà, ça c’est un nom de jeu vidéo : Roller Champions. On fait du roller, et le but du jeu, c’est d’être le champion. Pas comme Rocket League, dont je galère tout le temps à me rappeler le nom, sans doute parce qu'on n'y trouve aucune roquette. Du coup, dans le match qui semble opposer les deux jeux, celui d’offrir une expérience qui ressemble un peu aux vrais sports pour s’affronter sur des ordinateurs dans des trucs faciles à comprendre et à suivre pour le public, le jeu d’Ubisoft part avec un bon point. Par contre, après avoir joué à la version alpha disponible actuellement, on se demande si le jeu parviendra à atteindre la même profondeur dans la simplicité que son rival. Ici, le but de la partie, qui se dispute par équipe de trois, est de tourner autour d’un circuit, d’attraper la balle et de la lancer dans un anneau. Plus vous faites de tours en gardant la balle, et plus vous marquerez de points quand vous la lancerez dans le but. Pour l’instant, le jeu est déjà plutôt rigolo, mais il lui manque encore un peu de tonus, notamment lors des animations d’impact entre les joueurs. En revanche, si le jeu améliore ses petits soucis esthétiques avant la sortie, prévue pour début 2020, Roller Champions pourrait être la seule concurrence sérieuse face à Machin League, là. Mais si, tu sais, le truc. Le jeu avec des bagnoles qui font du foot. Ah, je l’ai sur le bout de la langue...