Oubliez les guerriers, les druides et les paladins : dans Encased, je suis un balayeur. Bon, pas un « balayeur », mais un type du secteur bleu, et sous le dôme, ce sont eux qui balaient. Qui réparent les camions, aussi. Sous le dôme, chacun a un rôle, et celui des types du secteur bleu, c'est la maintenance. Notez que j'aurais pu choisir un autre corps de métier : le secteur noir des policiers, par exemple, ou bien le secteur blanc des scientifiques. Ça a l'air un peu strict, comme division du travail, mais il n'y a pas trente-six mille manières de s'organiser pour tenter d'explorer le dôme, cette structure découverte en plein désert où se mêlent radioactivité, virus bizarroïdes et restes dangereux d'une civilisation oubliée. Sauf que tout ça, ce sera pour plus tard : au début d'Encased, on vient tout juste de faire notre entrée dans le dôme et plusieurs heures de quêtes nous attendent au quartier général du corps expéditionnaire. C'est là que le secteur choisi lors de la création de perso prend toute son importance, parce que si les tâches à accomplir ne varient pas d'une partie à l'autre, notre rôle dans le complexe peut modifier notre approche de chaque situation.