HS25
Quatrième partie
Contenu Premium
Accessible uniquement aux abonnés

Klondike

Des pépites en collectif

Depuis quelques années, sur les salons, dans les game jams, parfois même dans les pages de Canard PC, on voit apparaître de petits jeux étranges, pleins de couleurs, tantôt joyeux, tantôt mélancoliques. Des titres comme Sacramento, Mu Cartographer, Orchids to Dusk, Gulag Paradise, Even the Stars, USS Tlancy... A chaque fois, leur créateur est l'un des membres du collectif Klondike, dix vingtenaires (les trois fondateurs approchent de le trentaine, les autres viennent de finir leurs études) aux profils variés, qui jusqu'à il y a peu se concentraient tous dans le Nord de la France. Les rassembler tous, pour discuter avec eux du sens d'un collectif dans le jeu vidéo, tenait de la gageure. Non seulement parce qu'ils sont nombreux, mais aussi parce qu'ils sont désormais éparpillés un peu partout sur la planète. On a donc fini par trouver un compromis : un rendez-vous parisien avec ceux qui pourraient être là (Brice Dubat, dont on a envahi l'appartement, mais aussi Titouan Millet, ainsi que Lucie Viatgé et Tom Victor, de passage à Paris avant de repartir pour Montréal où ils travaillent désormais), et les autres (Armel Gibson, Delphine Fourneau, Pol Clarissou, Héloïse Lozano, Typhaine Uro et Félix Roman) en même temps sur Skype, depuis des contrées aussi variées que Lille ou la Suède. Une conversation avec dix personnes, c'est un grand bazar, surtout quand les dix se connaissent depuis des années, forment un noyau. Ca s'interrompt, ça se vanne, il y a des messes basses, des private jokes... Parce que ce hors-série ne fait que cent pages et pas mille, et pour conserver un minimum de confort de lecture, j'ai dû couper dans le vif, donner un semblant de normalité à l’ensemble. Ça peut donner l'impression que certains ne parlent pas (et de fait, certains ont moins parlé, ce qui est après tout normal dans une dynamique de groupe, surtout que les quatre présents ensemble à Paris avaient l'avantage d'une conversation plus naturelle que ceux séparés par la barrière de Skype), mais pour mieux vous y croire, imaginez que chaque réponse un peu longue était interrompue en permanence par des rires, des petites piques gentilles, des « Ah mince, Héloïse ne nous entend plus », « Titouan, approche-toi du micro, on comprend rien ! » et autres petits problèmes techniques.

Article réservé aux abonnés S'abonner

Attention : Vous n'avez pas accès à cette partie du site

Article premium réservé aux abonnés

Inscrivez-vous

S'incrire

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez pour qu'ils deviennent gratuit !

Créer un compte

Déjà inscrit ? Se connecter

Abonnez-vous

S'abonner

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses

S'abonner

Déjà inscrit ? Se connecter

Commandez le numéro

Commander

Vous pouvez commander ce numéro de Canard PC en papier sur notre boutique et le recevoir chez vous.

Le Commander

Déjà inscrit ? Se connecter

Nos articles gratuits

Cabinet

Les jeux du bundle itch.io pour la justice et l'égalité

Il y avait trois bonnes raisons de s'offrir le bundle itch.io pour la justice et l'égalité. Un : il soutient une bonne cause, puisque tous les profits du bundle (5 dollars minimum pour 1 700 jeux) ont été reversés à des associations qui viennent en aide aux minorités. Deux : il y a de grandes chances pour que le bundle fasse date, un peu comme les grandes compilations de rap français des années 1990, le Hit Machine Gold, les CD démo de la PlayStation ou la VHS promo de la Super NES. Et trois : bah, 1 700 jeux, quoi. Alors, certes, tout ne se vaut pas forcément, mais il y a tellement de pépites à l'intérieur de ce bundle qu'une petite sélection pourrait vous aider à démarrer votre exploration. Et si vous n'avez pas acquis le bundle, me direz-vous ? Consolez-vous, rien ne vous empêche d'acheter ces jeux à l'unité qui, la plupart du temps, ne coûtent qu'une poignée d'euros.

Au coin du jeu

L’industrie du jeu vidéo face au mouvement Black Lives Matter

La mort à Minneapolis de George Floyd des suites d’une interpellation scandaleusement brutale a remis en lumière le mouvement Black Lives Matter (« Les vies noires comptent »). Elle a suscité un mouvement de protestation d’une ampleur rare, principalement aux États-Unis mais pas seulement. D’ordinaire très prudente dans ses positions sociales et politiques, l’industrie du jeu vidéo a cette fois été agitée par de nombreuses réactions, dont l’ampleur et la sincérité pourront être poliment qualifiées de « variables ».

Au coin du jeu

« Quelqu’un a prévu des respirateurs pour la presse ? »

Il y a peu, j’ai provoqué séparément le même moment d’incompréhension légèrement incrédule chez deux personnes totalement différentes. Rien de très inhabituel normalement, puisqu’il m’arrive souvent, bien qu’à mon corps défendant, d’énoncer en toute candeur des positions qui provoquent quelque émoi autour, alors que je les croyais parfaitement consensuelles.

En chantier

Mount and Blade II : Bannerlord

Turcs et hiatus

On en a bavé, depuis huit ans. Entre Donald Trump, Despacito, le coronavirus, Noël Malware et l’épisode final de Game of Thrones, l’univers s’est déchaîné – comme pour nous faire payer l’extase qu’on avait ressentie à l’annonce de Mount & Blade II, en 2012. Mais maintenant que le jeu de nos rêves est enfin sorti en accès anticipé, on tient notre revanche, c’est sûr. Oui, c’est sûr. Et si l’univers vient d’éclater d’un petit rire sadique, ce n’est qu’une coïncidence.

Cabinet

Les jeux du bundle itch.io pour la justice et l'égalité

Il y avait trois bonnes raisons de s'offrir le bundle itch.io pour la justice et l'égalité. Un : il soutient une bonne cause, puisque tous les profits du bundle (5 dollars minimum pour 1 700 jeux) ont été reversés à des associations qui viennent en aide aux minorités. Deux : il y a de grandes chances pour que le bundle fasse date, un peu comme les grandes compilations de rap français des années 1990, le Hit Machine Gold, les CD démo de la PlayStation ou la VHS promo de la Super NES. Et trois : bah, 1 700 jeux, quoi. Alors, certes, tout ne se vaut pas forcément, mais il y a tellement de pépites à l'intérieur de ce bundle qu'une petite sélection pourrait vous aider à démarrer votre exploration. Et si vous n'avez pas acquis le bundle, me direz-vous ? Consolez-vous, rien ne vous empêche d'acheter ces jeux à l'unité qui, la plupart du temps, ne coûtent qu'une poignée d'euros.

Au coin du jeu

L’industrie du jeu vidéo face au mouvement Black Lives Matter

La mort à Minneapolis de George Floyd des suites d’une interpellation scandaleusement brutale a remis en lumière le mouvement Black Lives Matter (« Les vies noires comptent »). Elle a suscité un mouvement de protestation d’une ampleur rare, principalement aux États-Unis mais pas seulement. D’ordinaire très prudente dans ses positions sociales et politiques, l’industrie du jeu vidéo a cette fois été agitée par de nombreuses réactions, dont l’ampleur et la sincérité pourront être poliment qualifiées de « variables ».

Au coin du jeu

« Quelqu’un a prévu des respirateurs pour la presse ? »

Il y a peu, j’ai provoqué séparément le même moment d’incompréhension légèrement incrédule chez deux personnes totalement différentes. Rien de très inhabituel normalement, puisqu’il m’arrive souvent, bien qu’à mon corps défendant, d’énoncer en toute candeur des positions qui provoquent quelque émoi autour, alors que je les croyais parfaitement consensuelles.

En chantier

Mount and Blade II : Bannerlord

Turcs et hiatus

On en a bavé, depuis huit ans. Entre Donald Trump, Despacito, le coronavirus, Noël Malware et l’épisode final de Game of Thrones, l’univers s’est déchaîné – comme pour nous faire payer l’extase qu’on avait ressentie à l’annonce de Mount & Blade II, en 2012. Mais maintenant que le jeu de nos rêves est enfin sorti en accès anticipé, on tient notre revanche, c’est sûr. Oui, c’est sûr. Et si l’univers vient d’éclater d’un petit rire sadique, ce n’est qu’une coïncidence.

Articles gratuits les plus récents

Gratuit cette semaine !

Gratuit cette semaine !