Comme l'écrivait le regretté François Cavanna à propos du regretté David Douillet (je ne sais jamais quelles célébrités sont mortes), le judo a peut-être donné au petit la capacité de foutre le gros par terre, n'empêche que quand le gros se met au judo, il gagne. De la même façon, si Colt a rendu les hommes égaux, Jesse Rentier reste néanmoins le cow-boy le plus balèze de l'Ouest, car en plus d'un six-coups, il a de gros bras et un énorme gant en fer.