« Le jeu vidéo oscille, comme un pendule, du casual au hardcore », écrivait le philosophe. Ainsi, une fois les fans de FPS militaires écœurés par un Arma ultra punitif, le balancier est reparti dans l'autre sens avec Squad. Et, après être passés de Command & Conquer à Wargame, les créateurs de STR ont réalisé qu'ils étaient sans doute allés un peu loin et ont rétropédalé avec Regiments.