Sam Bridges n’est pas un héros comme les autres. En tout cas, c’est ce que nous jure Kojima dans une récente déclaration, où il affirme que le personnage n’a « rien à voir » avec les personnages qu’on a l’habitude de contrôler dans nos jeux. Ici, pas de passé militaire et encore moins une quelconque expertise dans le maniement des armes car Sam est en réalité un transporteur. En tant que tel, notre avatar va marcher. Beaucoup marcher, si l’on en croit le dernier trailer de l’E3, dans lequel on voit Norman Reedus (qui prête ses traits et sa voix à Sam) crapahuter sur des terrains escarpés, traverser des rivières avec plus ou moins de difficultés et même faire de l’escalade à l’aide d’une corde. En l’état, Death Stranding a tout du bon gros simulateur de marche et Kojima semble assumer pleinement ce côté du jeu, puisque Sam, les pieds massacrés par ses randonnées, doit même s’arracher l’ongle du gros orteil pour continuer sa route. Oui, comme tout le monde, je me suis recroquevillé à la vue de cette séquence et j’ai refusé de bouger de mon fauteuil pendant plus d’une heure. Mais au fait, il livre quoi, Sam ?