Oui, Maneater est bien un jeu de rôle-action dans lequel on incarne un requin. Cette première phrase va déjà déclencher une vague massive de précommandes chez les lecteurs de Canard PC. Mais il y a encore plus beau : le scénario. Votre maman a été tuée par un ignoble pêcheur. Et comme tous les biologistes marins vous le diront, les requins ont un sens aigu de la famille. Ils se retrouvent pour les fêtes de Noël, se font des petits cadeaux à leur anniversaire… Le meurtre de votre squale de mère vous est donc insupportable, vous souffrez dans votre petit cœur de prédateur. La solution : débouler sur une côte touristique et croquer tout ce qui passe, dans l’espoir de retrouver un jour l’assassin et lui faire payer son crime. Vous voilà donc requin-taureau géant, à croiser dans les eaux d’un golfe tropical. Avec le grand requin blanc et le requin-tigre, cette espèce est considérée comme l’une des plus dangereuses pour l’homme. Trois cents kilos de muscles, de mâchoire et de violence aveugle, une machine à tuer optimisée par 420 millions d’années d’évolution – oui, je viens de lire Wikipédia.