Dans la catégorie « Non mais là les gars, autant ne rien montrer », Bethesda a frappé très fort cette année avec la bande-annonce de The Elder Scrolls VI. Un survol de quelques secondes d’un joli paysage de forêt brumeuse, de côtes, de montagnes, et hop, pliez les gaules. Il y a néanmoins trois infos à tirer en marge de cette annonce. La première, c’est au moins que le jeu existe, même s’il n’en est actuellement qu’au stade de la préproduction. La seconde, c’est que la bande-annonce a permis aux spécialistes de l’univers Elder Scrolls de spéculer comme des dingues sur la région qui servira d’environnement au jeu. Les bookmakers pariaient jusque-là sur Black Marsh (la région des Argoniens) ou Elsweyr (la région des Khajiits, les gros chats). Mais après analyse des sédiments et de la végétation prélevés sur la bande-annonce, le consensus général se porte désormais sur High Rock, une péninsule au nord-ouest de Tamriel principalement peuplée par les Brétons. Enfin, les pontes de Bethesda ont révélé que The Elder Scrolls VI ne sera même pas le prochain gros titre à sortir après Fallout 76. Le mystérieux Starfield, que nous évoquons dans les news de ce même numéro, devrait s’intercaler entre ces deux jeux. On peut donc raisonnablement penser que l’on continuera à modder Skyrim bien après 2020.