Seul aux commandes d’un navire, le joueur utilise les gâchettes de sa manette pour viser ou tirer, tout en essayant d’être aussi souvent que possible sous le vent pour prendre de la vitesse. Technique qui n’est pas sans rappeler un certain Assassin’s Creed : Black Flag, d’autant qu’Ubisoft met aujourd’hui l’accent sur le « terrain de chasse », un mode de jeu centré autour d’affrontements contre des navires dirigés par l’IA. Nous nous trouvons cette fois sur une grande carte entièrement ouverte, libre de suivre une quête ou de mener notre petite vie. Par exemple, il est tout à fait possible de couler des navires marchands pour s’emparer de leur butin, ce qui aura le don d’énerver leur faction qui finira par envoyer des chasseurs de primes à nos trousses. Le plan peut toutefois se révéler contre-productif sur le long terme, puisqu’une entente cordiale permet de passer sous le nez des forts de certaines factions sans être attaqué et donc de bénéficier de raccourcis utiles. Bien sûr, rien ne devrait vous empêcher d’y aller comme un vrai pirate qui se fait tourner la saucisse, et les plus malins s’associeront pour relever des défis bien plus corsés.