390
Test
Contenu Premium
Accessible uniquement aux abonnés

Dusk

Crépuscule des idoles

Avant Dusk, comme cet abruti de Jon Snow qui a réussi à partir se faire dépuceler au pôle Nord sans se déprendre une seule seconde de son regard de chien éclopé, je ne savais rien. Quand on me demandait ce qui faisait un bon jeu rétro, je répondais, tel Saint Augustin qui doit expliquer ce qu'est le temps : « Ben, euh, chais pas... vas-y tu fais iéch avec tes questions là. »Note : 1 Ou bien, comme les Inconnus quand on leur demande la différence entre un bon et un mauvais chasseur : « Ben, euh, dans un bon jeu rétro, tu vois un tas de gros pixels, tu tires. Dans un mauvais jeu rétro... » Mais aujourd'hui c'est différent. J'ai joué à Dusk, j'ai connu l'illumination, je sais. Un mauvais jeu rétro, c'est un jeu qui connaît suffisamment bien les attentes du joueur pour les satisfaire. Un bon jeu rétro, c'est un jeu qui connaît suffisamment bien les attentes du joueur pour les décevoir.

Note 1 : Mes Confessions à ta reum, Saint Augustin, éditions POUF.

Article réservé aux abonnés S'abonner

Attention : Vous n'avez pas accès à cette partie du site

Article premium réservé aux abonnés

Inscrivez-vous

S'incrire

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez pour qu'ils deviennent gratuit !

Créer un compte

Déjà inscrit ? Se connecter

Abonnez-vous

S'abonner

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses

S'abonner

Déjà inscrit ? Se connecter

Commandez le numéro

Commander

Vous pouvez commander ce numéro de Canard PC en papier sur notre boutique et le recevoir chez vous.

Le Commander

Déjà inscrit ? Se connecter

Nos articles gratuits

En chantier

Factory Town

Comment négocier un village serré

A venir

Rage 2

Rose fluo des sables

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

En chantier

Factory Town

Comment négocier un village serré

Qui aurait pu penser, avant l'extraordinaire Factorio, qu'organiser des circuits de tapis roulants sur une planète hostile était l'une des choses les plus excitantes à faire dans un jeu vidéo ? Factory Town nous propose à peu près la même chose, dans l'univers gentil et coloré d'un petit village productiviste.

A venir

Rage 2

Rose fluo des sables

Dans les quartiers en proie à la délinquance, certaines entreprises de BTP peignent leurs engins de chantier en rose vif, parce que les véhicules de cette couleur ne sont jamais volés. Devant les bagnoles rose fluo et les néons fuchsia qui parsèment Rage 2, je suis donc vite arrivé à une conclusion inquiétante : dans le désert post-nucléaire, les risques de cambriolage sont élevés. Merci de lire Canard PC, le journal de tous les scoops.

On y joue encore

No Man's Sky

On y joue enfin

Un espace infini à explorer ! Des planètes sublimes ! De la coop' avec vos amis ! Le retour de l'être aimé ! Un bon film Batman au cinéma ! Oui, en 2016, No Man's Sky avait fait beaucoup de promesses impossibles à tenir. Ses bugs en pagaille, ses performances désastreuses et sa génération procédurale absurde ne suffisaient pas : il fallait qu'en prime il y ait tromperie sur la marchandise. Pas de multi, pas de grandes batailles spatiales entre factions, pas de vaisseaux propres à chaque joueur, pas de bras, pas de chocolat : un vrai accident industriel en termes de communication. Mais tout ça, c'était il y a longtemps. Grâce à un suivi rigoureux et à des mises à jour robustes, No Man's Sky a beaucoup changé depuis sa sortie. Peut-être même au point de mériter une seconde chance.

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

En chantier

Factory Town

Comment négocier un village serré

En chantier

Factory Town

Comment négocier un village serré

Qui aurait pu penser, avant l'extraordinaire Factorio, qu'organiser des circuits de tapis roulants sur une planète hostile était l'une des choses les plus excitantes à faire dans un jeu vidéo ? Factory Town nous propose à peu près la même chose, dans l'univers gentil et coloré d'un petit village productiviste.

A venir

Rage 2

Rose fluo des sables

A venir

Rage 2

Rose fluo des sables

Dans les quartiers en proie à la délinquance, certaines entreprises de BTP peignent leurs engins de chantier en rose vif, parce que les véhicules de cette couleur ne sont jamais volés. Devant les bagnoles rose fluo et les néons fuchsia qui parsèment Rage 2, je suis donc vite arrivé à une conclusion inquiétante : dans le désert post-nucléaire, les risques de cambriolage sont élevés. Merci de lire Canard PC, le journal de tous les scoops.

On y joue encore

No Man's Sky

On y joue enfin

Un espace infini à explorer ! Des planètes sublimes ! De la coop' avec vos amis ! Le retour de l'être aimé ! Un bon film Batman au cinéma ! Oui, en 2016, No Man's Sky avait fait beaucoup de promesses impossibles à tenir. Ses bugs en pagaille, ses performances désastreuses et sa génération procédurale absurde ne suffisaient pas : il fallait qu'en prime il y ait tromperie sur la marchandise. Pas de multi, pas de grandes batailles spatiales entre factions, pas de vaisseaux propres à chaque joueur, pas de bras, pas de chocolat : un vrai accident industriel en termes de communication. Mais tout ça, c'était il y a longtemps. Grâce à un suivi rigoureux et à des mises à jour robustes, No Man's Sky a beaucoup changé depuis sa sortie. Peut-être même au point de mériter une seconde chance.

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

Articles gratuits les plus récents

Gratuit cette semaine !

Gratuit cette semaine !