Écoute, Natha-Noël, et je t’enseignerai la ferveur pour Mortal Kombat. Oh, je comprends ton dégoût. Cet event organisé pour l'annonce du jeu était bien laid. Avec son public décérébré qui crie à chaque gerbe de sang et ses cosplayers neuneus, il ne donnait pas envie de s'y intéresser. Mais il faut voir au-delà, Noël. Regarde par exemple ces nouveaux mécanismes ! Au lieu de la traditionnelle jauge de « super » qui se remplit au fil du combat et donne accès à une attaque surpuissante (le fameux « X-ray », qui permet de voir les organes internes de l'adversaire exploser comme dans un jeu de Rebellion), les combattants disposent désormais de deux jauges différentes : une d'attaque, utilisée par les coups les plus puissants, et une de défense, que l'on vide en utilisant les combo-breakers et les esquives. L'attaque ultime, quant à elle, est désormais débloquée lorsque le joueur descend en dessous d'un certain nombre de points de vie – devenant de fait une « carapace bleue » qui offre au joueur dominé une chance de reprendre l'avantage.