Mais qu'est-ce qu'un starmancer, vous demandez-vous sûrement ? C'est un hybride d'humain et d'IA chargé de s'occuper d'une des stations spatiales où viennent se réfugier les Terriens ayant fui leur planète, ravagée par une catastrophe non précisée (mais que je subodore être un coup d'État mené par les époux Balkany). Pas besoin de vous faire un dessin, vous comprendrez que dans Starmancer, on fera du base-building à la Rimworld ou à la Dwarf Fortress. Il faudra s'occuper des colons en leur fournissant de la bouffe, un lit douillet, quelques distractions, tout en se protégeant d'attaques de pirates qui viendront défoncer les murs de la station spatiale pour tout piller. Le jeu est mignon à croquer, avec une vue isométrique et du pixel art tout propre, bien coloré, bien animé. Ça donne vraiment envie. Les options de construction ont l'air pléthoriques, avec des tonnes d'équipements industriels, de meubles pour le confort, des fermes pour la nourriture et de nombreux éléments de décoration – c'est ce que je préfère, la déco, dans ce genre de jeu. Et pour une fois, nous n'aurons pas à attendre 2020 : développé depuis quatre ans par deux développeurs, Starmancer devrait sortir dans les prochains mois.