Noël Malware

248 articles
Carto - La carte et le territoire

Hahahaha, j'ai choisi ce titre exprès, juste après que la rédaction a décidé d'arrêter les références à Houellebecq parce que ça commence à être trop téléphoné. J'ai fait exprès ! J'ai contredit les ordres parce que je suis un punk et que vous ne m’arrêterez jamais ! JAMAIS ! HAHAHAHAHA !

Welcome to Elk - Le jour le plus triste

Mon histoire la plus triste : j'avais 10 ou 11 ans et le père d'un ami a décidé de nous faire visiter le Bourget, parce qu'il y avait une parade aérienne, une exposition ou un autre truc à la con, je ne me souviens plus très bien. J'étais avec mon ami, son frère et son père, et nous faisions la queue pour acheter des billets.

Immortals Fenyx Rising - Les aventures de Zeldo

Dire d'Immortals Fenyx Rising que c'est Zelda : Breath of the Wild avec une moustache, c'est peut-être aller un peu vite. C'est comme prétendre que le jeu n'est qu'une copie de Zelda, déguisée et installée derrière un journal avec des trous pour les yeux. C'est un peu facile. Non, la vérité est un peu plus complexe : en réalité, Immortals Fenyx Rising, c'est trois enfants les uns sur les autres, dans un imperméable, qui essaient de se faire passer pour Zelda.

Cyberpunk 2077 - La possibilité d'une ville

Vous vous souvenez de cet article à propos d'un développeur de Cyberpunk 2077 qui aurait passé 175 heures dans le jeu sans en voir le bout ? Ce que le titre de l'article ne disait pas, c'est que le développeur en question travaillait au service qualité : pendant 175 heures, il a rasé les murs pour vérifier qu'il ne passait pas à travers. Ce que l'article ne racontait pas non plus, c'est qu'en 175 heures à recenser les bugs, le pauvre homme n'a probablement jamais dû dépasser le prologue.

In praise of shadows

Chaîne YouTube encore, en anglais, toujours : In Praise of Shadows explore tout ce qui a trait, de près ou de loin, au monde de l'horreur, principalement au cinéma mais parfois ailleurs.

C.H.A.I.N.


Procédures de confinement spécial : les vingt (20) jeux contenus dans l'anthologie C.H.A.I.N. (Chronological Haunted Anomalous Interconnected Narrative) doivent être conservés dans un étui à CD de la fin des années 1990 (20 × 20 cm). Toutes les interactions avec l'un des jeux doivent se faire par le biais de l'interface itch.io sous la supervision d'un agent.

Empire of Sin - Le dessous des cartels

« Alors John, il paraît que t'essaies de vendre ta sale gnôle sur mon territoire ? Tu sais que j'aime pas ça, quand on vend sa gnôle sans demander mon autorisation ? Et pis, j'entends que les clients sont pas contents, que tu coupes ton breuvage avec des bugs et des mécaniques pétées ? Je sais que t'es pas nouveau dans le business, mais laisse-moi t'expliquer deux trois choses. »

Xbox - PS5 : le choix de la nouvelle génération

Cette année, Noël est annulé, et ça ne me rend pas particulièrement triste : comme tous les ans, j'aurais de toute façon erré seul dans les rues de la ville, en observant par les vitres embuées les enfants qui déballent les cadeaux dans les maisons chaudes, sous le regard de parents qui s'aiment. Habituellement, j'aurais tellement voulu être comme eux.

Yakuza : Like a Dragon - Notre belle famille de clodos

Tout d'abord, j'ai honte : honte d'avouer qu'avant ce septième épisode, je n'avais jamais touché à un Yakuza. Honte, parce que depuis quelques jours, c'est le coup de foudre. Je ne pourrais pas vous dire si ce Yakuza est meilleur que les autres épisodes. La seule chose dont je suis sûr, c'est qu'avec son histoire indépendante et sa traduction en français, c'est l'épisode idéal pour s'y mettre avant de mourir idiot, en toussotant dans un hôpital saturé.

Reportage : Drame à la Maison des Lilas

Nous ne pourrons malheureusement pas publier le reportage prévu le mois dernier sur la vaste partie d'Among Us grandeur nature organisée à la Maison de Lilas, l'EHPAD de Montargis, puisque celle-ci s'est soldée par un drame : la mort des dix participants.