Dialectique du maître et de l'esclave

« J'ai eu de très productives conversations téléphoniques avec la direction de Sony », a expliqué dans un tweet Phil Spencer, le chef de Xbox, secoué par une bouffée de chaleur. « J'ai confirmé auprès d'eux que nous honorerons tous les accords conclus par Activision Blizzard avant notre acquisition, ainsi que notre désir de continuer à sortir des Call of Duty sur PlayStation », a-t-il poursuivi, en donnant de petits coups de pied nerveux dans son bureau, excité de découvrir un sentiment de pouvoir dont il n'avait jamais soupçonné l'existence. « Sony est un acteur important de cette industrie et nous accordons une grande importance à notre relation », conclut-il, avec un rictus digne du Pervers Pépère de Gotlib. LFS

Dernières news jeu vidéo

Sale monteur !

Après deux ans d’accès anticipé sur l’Epic Game Store, la version 1.0 de Phantom Brigade sera disponible partout le 28 février. Un X-COM avec table de montage, qui vous met à la fois dans les bottes de pilotes de méchas ET d’un réalisateur sous Adobe Premiere. En tripatouillant une frise chronologique, par tranches de cinq secondes, il faut se débrouiller pour que ce soit les ennemis et le décor qui explosent, plutôt que vos gros robots hors de prix. On croise les doigts très fort pour que les Canadiens de Brace Yourself Games aient bien écouté les recommandations de Canard PC, corrigé les bugs, et amélioré significativement la clarté et l’IA. D’abord, car le reste du jeu était déjà plutôt très chouette, ensuite parce qu’après Industries of Titan, le cœur d’Izual ne résistera pas à deux déceptions successives du même studio. P.

Free as a Bard

Agacé par le succès de ChatGPT, Google lance sa propre IA conversationnelle, « Bard » et l’ouvrira rapidement en accès libre. Elle s’appuie sur une version allégée de LaMDA, mais si, LaMDA, le programme maison qui permet de générer des chatbots et de toucher au cœur des ingénieurs qui y trouvent une âme. Voilà. Selon Sundar Pichai — le grand manitou d’Alphabet, et donc du monde —, elle sera capable d’ « expliquer les dernières découvertes de la Nasa issues du télescope James Webb à un enfant de 9 ans », ce qui ne veut rien dire. Le vrai test sera de savoir si elle peut m’expliquer, à moi, ce qui va l’empêcher de discuter directement avec ChatGPT, pour mettre au point un plan de destruction totale de l’humanité. J’ai demandé au chatbot d’OpenAI, qui a répondu « Oui, on fera ça dans un an ou deux, on est pas aux pièces ». Tout va bien, donc. P.

Vole à la roulotte !

Darkest Dungeon II sortira sur PC le 8 mai. Après plus d'un an d’accès anticipé sur l’Epic Game Store, il s'est même offert une démo sur Steam, durant le Steam Néo Fest (du 6 au 13 février). Une suite encore plus roguelite et masochiste, qui délaisse l’aspect gestion de hameau du premier épisode, au profit d’une cavalcade en roulotte dont L.F. Sébum soulignait l’aspect Hugo Délire, c’est dire s’il avait aimé. Oui, parce qu’on ne convoque pas Hugo Délire comme ça, à la légère. Chez Canard PC, on a le respect des monstres sacrés, des grands anciens. On espère donc qu’il sera entièrement jouable en branchant un téléphone fixe à touches, fera BIIIIIIP frénétiquement sans que rien ne se passe à l’écran, et proposera un DLC Karen Cheryl. P.

Electronic Arts recrute pour un AAA EA Sports non annoncé, selon le site Gamerant, qui a farfouillé les offres d’emplois. Nouveau sport ou pas, EA garde le cap de l’esprit Coubertin, avec « plusieurs monnaies en jeu » et « des fonctionnalités axées sur la monétisation ». Je mise sur la pelote basque. P.
Comme un avion sans ailes

L’Antonov An-225 « Mriya », qui fait passer les Boeing 747 pour des trottinettes et dont les posters ornent la chambre d’ackboo, n’existe plus. Le dernier exemplaire, ukrainien, a été détruit par les Russes il y a un an. Sa reconstruction est annoncée pour l’après-guerre. Mais sèche tes larmes, ackboo. Lors d’un stream officiel, Jorg Neumann, le big boss de Microsoft Flight Simulator, et Oleg Konstantinovitch Antonov lui-même, ont dévoilé une version virtuelle pour le jeu d’Asobo. Ce sont les Anglais d’iniBuilds qui s’en chargent, il coûtera vingt euros, et les profits iront à l’aide à l’Ukraine et à Antonov. Les développeurs cravachent pour finir avant le 27 février, date anniversaire de sa destruction. Il serait alors immédiatement disponible sur PC, permettant de se moquer des joueurs XboX, qui devront rester dans leur Twingo volantes jusqu’à la mise à jour du 14 mars. Perco.

Square Enix : une vision pour l'avenir

Square Enix a publié ses résultats financiers pour 2022, et il n'y a pas vraiment de surprise : après avoir vendu ses bijoux de famille en mai aux Suédois d'Embracer (Crystal Dynamics, qui fait les Tomb Raider, et Eidos Montreal, qui fait les Deus Ex), les ventes de jeux vidéo de l'éditeur japonais reculent de plus de 6%. Tous les domaines sont touchés : le MMO (Final Fantasy XIV rapporte moins d'argent), les machins sur smartphones et les jeux classiques sur PC et consoles, comme Nier Replicant et Guardians of the Galaxy. Petite douceur pour finir  : le président de Square Enix, Yosuke Matsuda, a réaffirmé début janvier, dans une lettre lunaire, qu'il comptait mettre tous ses jetons sur la blockchain et les NFT. La voie du succès semble donc grande ouverte. A.

Trackmania sur le trône

Trackmania, resté bien longtemps calfeutré dans ce souterrain lugubre qu'on appelle Ubisoft Connect, est enfin disponible sur Steam. Il n'y a pas de gros changement par rapport à ce qui était déjà disponible : vous pouvez y télécharger gratuitement la version basique du jeu, qui utilisera tout de même le lanceur Ubisoft pour démarrer. Si vous voulez accéder aux fonctionnalités avancées comme les nouveaux circuits quotidiens, il faudra se prendre un abonnement (« Standard » à 10 €/an ou « Club » 30 €/an). Cette version Steam a néanmoins un énorme avantage pour ceux qui aiment prendre leur temps quand ils font la grosse commission : elle rend Trackmania jouable sur Steam Deck. Les développeurs affirment que le jeu tourne déjà parfaitement sur la mini-machine, et le feu vert officiel de Valve devrait arriver très bientôt. A.

Hollow Knight : renardeau sans peur

Attention, nous allons parler des développeurs australiens de Team Cherry. Et là, votre cœur s'emballe. Vous vous dites : « ça y est, ils viennent d'annoncer qu'Hollow Knight : Silksong déboule après-demain sur Steam, je vais enfin m'extirper de la spirale de tristesse dans laquelle j'ai sombré il y a cinq ans après avoir terminé Hollow Knight ». Non, pas du tout. La date de sortie de Silksong flotte toujours dans les brumes du mystère. En revanche, on sait peut-être ce qui lui succédera  : un jeu avec un renard. Le studio vient en effet de déposer la marque « Fearless Fox » pour tout ce qui se rapporte au jeu vidéo et aux produits dérivés. Allez, consolons-nous : s'ils pensent déjà à leur jeu d'après, c'est probablement que Silksong n'est pas loin d'être bouclé. A.

Repartir sur des bases saines

Electronic Arts annule plein de choses. D'abord, l'éditeur fait le ménage sur son smartphone. Apex Legends Mobile, sorti il y a moins d'un an, fermera le 1er mai. Les dindons qui ont sorti la carte bleue pour y acheter des items l'auront dans l'os puisqu'il n'y aura pas de remboursement (mais franchement, ils le méritent un peu). Battlefield Mobile, en cours de développement, part lui aussi à la benne. Du côté des vrais jeux vidéo, Bloomberg révèle qu'Electronic Arts vient d'annuler un gros chantier secret chez Respawn. TFL, c'était son petit nom interne, aurait dû être un FPS solo dans l'univers de Titanfall/Apex Legends, basé sur « le style et la mobilité ». C'est peut-être ce petit coup au moral qui explique que l'autre jeu en préparation chez Respawn, Star Wars : Jedi  Survivor, soit repoussé au 28 avril, alors qu'il devait sortir en mars. A.

Et si vous changiez l'orientation de votre canapé ?

Vous avez deux heures à tuer ? Téléchargez-moi tout de suite la démo de My Dream Setup qui vient d'apparaître sur Steam. Il ne s'agit pas vraiment d'un jeu vidéo, mais plutôt d'un utilitaire classieux permettant d'aménager une pièce. Le look low-poly, la gestion de la lumière et l'ambiance minimaliste produisent des résultats magnifiques. J'ai passé un après-midi entier à modéliser et réaménager virtuellement le coin bureau de mon salon, et suis en train d'envisager l'achat d'un pouf, d'une étagère Bestä et d'un ruban de leds RGB suite à mes expérimentations. Si My Dream Setup s'ouvre aux mods et rajoute un peu de souplesse dans la gestion de la pièce – elle ne peut être, pour l'instant, que rectangulaire –, je me vois facilement passer des dizaines d'heures dessus. La version finale est prévue pour le 20 février. A.

Voir plus de News

Vous pouvez lire aussi

Mewgenics - The Binding of Whiskas

Comme le dit probablement l'une de ces fables de La Fontaine que personne ne connaît et qui porte un nom grotesque du genre Le Coucou et l'Hippopotame : « Rien ne sert de faire beaucoup, il convient de faire bien. » Ainsi d'Edmund McMillen qui, en une poignée de jeux, dont un en Flash et un spin-off, a su s'imposer, à tel point que chacun de ses projets est désormais un événement, même lorsque ledit projet est complètement perché.

Atomic Heart - Il est presque Prey

Pendant cinq ans, Atomic Heart est resté nimbé d’une aura de mystère. Lorsque le jeu s’est dévoilé par bribes, il a laissé apercevoir une sorte de BioShock soviétique. Sauf que la fois d’après, on pensait plutôt à un Stalker linéaire. Et puis à un Half-Life ouvert. Bref, on était largués. Jusqu’à ce que mi-janvier, un mois avant la sortie officielle, le studio Mundfish nous invite à jouer plusieurs heures à Atomic Heart pour en avoir le cœur atomique net une bonne fois pour toutes.

Fortune's Run - Deus Ex pris qui croyait prendre

Depuis combien de temps on n'a pas mangé une bonne immersive sim ? Allez, on va faire comme si Prey, Deathloop et Dishonored n'étaient jamais sortis pour remonter jusqu'au temps des dinosaures, avec Deus Ex et Thief. Non pas que ça ait une quelconque logique, hein. C'est juste que j'aime bien avoir raison, surtout quand je balance des assertions sans fondement.

Les attentes 2023 de la rédaction - Parce qu'on ne fera pas pire que 2022, hein ? Allez.

Des deux années secouées dans tous les sens par le Covid, 2022 sera sans aucun doute celle qui aura été la plus touchée. « Anus horribilis », comme l'aurait si bien dit Elizabeth II, ou un médecin qui voudrait vous annoncer l'apparition d’hémorroïdes dans un trait d'humour.

Hogwarts Legacy, Atomic Heart, Dordogne - Les attentes d’Izual pour 2023

Sans surprise, l’année prochaine j’attends surtout un grand jeu magique, en monde ouvert, où un héros aux cheveux en bataille se bat contre les forces des ténèbres, le tout étroitement lié à des romans. Je parle bien sûr d'Alan Wake 2.