L'armée dit "salut !"

Après vingt ans de bons et loyaux (enfin, surtout loyaux) services, America's Army va fermer ses portes. En tout cas ses serveurs officiels, ce qui permettra aux quelque 300 petits soldats qui continuent d'y grenouiller de continuer à s'entretuer sur des serveurs privés. Par ailleurs, le jeu officiel de l'armée américaine ne sera plus mis à jour, ce qui le condamne à terme à sombrer dans l'oubli, jusqu'à ce que des archéologues du jeu vidéo retombent dessus par hasard dans cinquante ans et se disent qu'un FPS dans lequel les deux équipes jouent les Américains et voient leurs ennemis sous les traits d'une armée ennemie générique avait sans doute été développé par un groupuscule de développeurs gauchistes. LFS

Dernières news jeu vidéo

Valve se prend une carapace rouge

Comme Canard PC (et la Terre entière) l'avait anticipé, Nintendo ne compte pas laisser l'émulateur Dolphin se pavaner chez Gabe Newell. Afin d'empêcher l'arrivée d'une version Steam de cette application satanique (qui permet, rappelons-le, de faire tourner des ROMs GameCube et Wii sur PC), le fabricant japonais vient d'envoyer une petite lettre aux fanfarons de Valve leur expliquant que « si vous hébergez cette merde, on vous défonce les genoux à coup de DMCA ». Enfin là, je le dis avec mes mots à moi, mais c'est l'esprit de la missive. Du coup, l'émulateur a promptement disparu de la boutique Steam, au grand dam de... personne en fait, car il reste disponible gratuitement un peu partout sur les autoroutes de l'information. A.

CD Projekt : pas à vendre

La rumeur a commencé à circuler la semaine dernière dans les parkings souterrains de Mantes-la-Jolie : Sony voudrait racheter CD Projekt, le développeur polonais de Cyberpunk 2077. Et nous avions envie d'y croire pour deux raisons. D'abord, parce que CD Projekt serait un studio incroyablement sexy et rentable (il vient notamment d'annoncer que The Witcher 3 a dépassé les 50 millions d'exemplaires vendus) pour un éditeur. Ensuite, parce que Sony voit venir avec angoisse le rachat d'Activision par Microsoft, qui pourrait priver la PlayStation de grosses franchises juteuses. Néanmoins, le boss de CD Projekt, Adam Kiciński, est venu calmer tout le monde : « rien n'a changé, nous ne sommes pas à vendre », a-t-il affirmé aux investisseurs. Sans préciser s'il avait été ou non approché par Sony. A.

Comme il est loin le temps où la console de Nintendo était une machine familiale destinée à jouer à Mario Kart dans la bonne humeur. Après le simulateur de fabrication de phallus en bois Tears of the Kingdom, c'est maintenant Weird West, le très bon mais très malsain jeu de Colantonio plein de cochons mutants, qui débarquera sur Switch à la rentrée. LFS.
Crime et châtiment

Billy the Kid, Bonny Parker et maintenant Shinobu Yoshida. Ce Japonais de 52 ans vient de rejoindre le club des grands criminels puisqu'il est le premier individu à se faire arrêter par la police pour avoir, tenez-vous bien, monétisé des vidéos YouTube du gameplay de Steins;Gate (sic) qui, attention n'hésitez pas à détourner les yeux des personnes sensibles, révélait la fin de ce visual novel. « Je savais que c'était illégal mais je l'ai fait quand même » a déclaré Yoshida alors qu'on lui passait les fers aux pieds, le salopard ayant parfaitement conscience qu'il faut demander l'autorisation des ayants droit avant de diffuser le contenu d'un jeu. Sans vouloir influer la décision des juges, rappelons que le Japon compte parmi les rares pays développés à ne pas avoir aboli la peine capitale. LFS.

Mortal Kommunikation

« Pas encore livré, déjà fuité » n'est pas seulement le slogan du constructeur de mon immeuble, qui ignore le sens des mots « garantie décennale », mais également celui de NetherRealm. À peine annoncé Mortal Kombat 1 (le prochain jeu de la série, oui je sais, avec un titre pareil ce n'est pas évident), la liste des personnages DLC qu'ajoutera le premier Kombat Pack a été accidentellement publiée par Amazon Italie. Il s'agira donc de Quan Chi, Omni Man, Ermac, Peacemaker, Takeda et Homelander. Pas mal pour un jeu dont l'existence avait déjà été leakée lors d'un compte-rendu aux actionnaires il y a quelque mois. Quant à l'édition premium du jeu (jeu qui, au passage, sortira donc le 14 septembre), elle contiendra une skin Jean-Claude Van Damne pour Johnny Cage, et que demander de plus ? LFS.

Louxor, Vador

Comme aime à le répéter Ivan Le Fou avant de servir aux rédacteurs de Canard PC la gamelle de gruau dominicale qui constitue leur seul repas hebdomadaire, « il n'y a pas meilleur cuisinier que la faim ». De la même façon, il n'y a pas de meilleure motivation à sortir un bon jeu qu'un rapport annuel catastrophique. Ainsi, peu de temps après avoir annoncé des pertes record, Ubisoft a tenu à rassurer ses actionnaires en leur disant « tkt frère (c'est comme ça qu'on cause dans les conseils d'administration), on a du gros jeu qui arrive ». Le jeu en question serait Project Helix, l'open world Star Wars, auquel on devrait donc pouvoir jouer avant mars 2024, même si en interne les développeurs semblent y croire moyen (c'est comme ça qu'on cause quand les gens du conseil d'administration ne sont pas là). LFS.

 

La fin de l'abondance

Si vous vous inquiétez pour la survie de vos enfants anémiés, que l'inflation galopante des produits alimentaires contraint de nourrir de raclure de pâtes depuis maintenant plusieurs mois, sachez que vous n'êtes pas seul à devoir vous serrer la ceinture. Les investissements dans le jeu vidéo, nous apprend GameIndustry.biz, sont également en chute libre : avec seulement 755 millions de dollars au cours de ce premier trimestre, on est devant une baisse de 41 % par rapport au dernier trimestre de l'année dernière et de 78 % par rapport au premier trimestre de 2022. Des chiffres qu'il convient toutefois, à l'instar d'un clavier, de bien tempérer, l'année 2022 ayant constitué un record absolu en matière d'investissements, de fusions et d'acquisitions. LFS.

Recuit à la vapeur

Si en général le commentaire des chiffres de ventes est un exercice sans grande surprise, ce n'est pas le cas ici. C 'est pourquoi je vous prierai, alors que je vous apprends que Darkest Dungeon 2 s'est vendu à 500 000 unités, de bien vouloir laisser échapper un petit cri de surprise, car l'information est intéressante à deux titres. Tout d'abord parce que c'est quasiment le même nombre que le premier épisode au moment de sa sortie (il était alors à 650K avant de finir à deux millions) mais surtout parce que c'est le double du nombre de copies vendues durant l'accès anticipé Cela signifie qu'autant de gens ont acheté Darkest Dungeon 2 dans la semaine qui a suivi sa sortie que durant l'année précédente. Ou alors que ce sont les mêmes, heureux de pouvoir enfin l'acheter sur Steam. Allez savoir. LFS.

 

Oubliez Zelda et Diablo, la grosse actu jeu vidéo du moment est l'arrivée prochaine d'un DLC Nicolas Cage dans Dead By Daylight. Notez qu'en attendant la grosse annonce, prévue pour le 5 juillet, on ne sait pas s'il jouera un survivant ou un tueur et que les deux sont aussi crédibles, preuve de sa versatilité en tant qu'acteur. LFS.
La maison ne fait pas crédit

Toujours à la pointe de l'actualité, Canard PC a eu connaissance d'une anecdote amusante concernant le chouette Star Wars Episode I: Racer de LucasArts, jeu sorti en 1999. Au générique du jeu figurait le nom de Tim Schaffer, crédité pour n'avoir, je cite, « pas activement tenté de saboter le projet ». Interrogé au sujet de cette histoire sur Twitter, Tim a répondu qu'à l'époque (où il bossait chez LucasArts sur Grim Fandango), il était passé faire coucou à l'équipe de Podracer pour leur demander comment il allait être crédité. Quand cette dernière lui a répondu qu'il ne le serait pas puisqu'il n'avait pas du tout contribué au développement, il a répondu « oui mais au moins je ne lui ai pas nui ». Une bien belle histoire, dont on pourrait sans nul doute tirer un magnifique post LinkedIn. LFS.

Voir plus de News

Vous pouvez lire aussi

Unrecord - Caméra, action

« Les graphismes, ça n'a plus vraiment d'importance », qu'on se disait. « Le photoréalisme, c'est ringard, on veut surtout une vraie patte artistique », déclarait-on à qui voulait l'entendre. Éhonté mensonge. Car lorsque la nouvelle bande-annonce d'Unrecord a commencé à circuler, nous avons tous poussé des petits cris aigus en agitant les mains.

Ghost Trick : Détective Fantôme - Séance de spiritisme

Le premier contact avec les fans de Ghost Trick, c’est un peu comme se faire embarquer dans une secte. Vous rigolez innocemment d’un gif de Phoenix Wright criant « Objection ! », puis vous testez un Ace Attorney – et c’est là qu’ils vous attrapent. Avec un regard conspirateur, ils se penchent vers vous et susurrent « tu connais Ghost Trick ? C’est le même créateur, tu verras, ça va forcément te plaire ».

The Cosmic Wheel Sisterhood - Tout, tout, tout, vous saurez tout sur l’hérésie

Je suis un être faible. Promettez-moi un petit jeu indé qui part d’un scénario tordu dont chaque élément disparate semble avoir été tiré au sort dans un chapeau, mais qui parvient malgré tout à être plus profond et humain que n’importe quel roman réaliste, et je signe dans la seconde.

Shadow Gambit : The Cursed Crew - Kahn Lusth, trois mois déjà

Kahn Lusth adore les jeux du studio Mimimi. Kahn Lusth adore aussi les jeux de pirates. Juste après le départ de Kahn Lusth de Canard PC, Mimimi a annoncé un jeu de pirates. D’aucuns y verraient une coïncidence ; j’appelle ça le karma.

Goodbye Volcano High - Dernier crush avant la fin du monde

C’est mon premier article pour Canard PC, alors je préfère être franche : je n’aime pas les jeux vidéo. C’est-à-dire qu’on me rétorque souvent que je n’aime pas les vrais jeux. Adolescente, j'ai passé beaucoup trop d’heures sur Les Sims ou Prizee, en espérant désespérément gagner cette foutue peluche en forme de poisson. Je ne me considérais pas comme joueuse pour autant.