41 résultats pour "plan de vol hacktag"

Les meilleurs périphériques pour Flight Simulator - Parce que l'argent est fait pour être dépensé

Voilà, vous avez essayé Microsoft Flight Simulator (« juste pour voir, ça a l'air mignon quand même »), et ce qui devait n'être qu'un petit vol au-dessus de votre maison s'est transformé en une passion dévorante pour le pilotage virtuel. Il est temps, maintenant, d'abandonner toute discipline et de claquer plusieurs centaines d'euros dans l'équipement adéquat. Attention, cet article est déconseillé aux personnes en état de précarité financière.

Thief : The Dark Project

À la fin des années 1990, les FPS sont les rois du jeu vidéo. Nous avons eu Quake et Duke Nukem 3D en 1996, Golden Eye sur console en 1997, les grands jeux Star Wars Dark Forces (1995) et Jedi Knight (1997), Unreal et Half-Life en 1998.

AI Dungeon 2
Les éclaireurs - Explorer d'autres pistes

Dans la vie, il faut savoir prendre des risques. Attraper une machette, remplir un sac à dos de pots de margarine 0 % et s'écarter des sentiers battus, pour essayer de trouver de nouvelles formes de jeux vidéo. Fin 2019, l'atypique jeu de rôle estonien Disco Elysium a d'ailleurs prouvé une nouvelle fois que la fortune sourit aux audacieux. Enfin, quand elle n'arrache pas le larynx des audacieux avant de les noyer dans leur propre sang.

Delta Force - À la guerre comme à naguère

Les FPS des années 1990, c'est le moins qu'on puisse dire, n'étaient pas très portés sur les grands espaces. Wolfenstein 3D a pour décor un château, Doom se déroule dans les profondeurs de l'Enfer, Quake aux tréfonds d'une dimension glauque où le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle texturé en 64 × 64 pixels. Pour des raisons à la fois techniques (le hardware de l'époque ne pouvait pas afficher des décors très ouverts) et culturelles (le FPS, dont le premier avatar sérieux avait pour nom Catacomb 3-D, est un descendant du dungeon crawler), on y explorait plus volontiers des couloirs obscurs que des prairies ensoleillées. Même dans les rares lieux un peu plus aérés, comme les villes de Duke Nukem 3D, les distances de vue et de tir restaient faibles : on se battait toujours dans un mouchoir de poche. Tout du moins jusqu'en 1998, quand un développeur du nom de NovaLogic s'est mis en tête de créer un FPS militaire.

IW-SK Workstation Chair (Imperator Works)
Le tour du gadget

Sous Android - Partie 5 - Canard PC Hardware 44

Un vol de téléphone étant vite arrivé, il est essentiel de sauvegarder régulièrement les données de son smartphone, histoire de ne pas perdre définitivement vos photos, contacts et autres fichiers personnels en même temps que votre précieux appareil. Voici donc quelques options qui s’offrent à vous, utilisateurs d’Android.

On ne le voit pas d'ici, mais la gargouille tient dans sa main un avis à comparaître des avocats de Raven Software.
Quake - Quake 1.5

Je ne sais pas vous, mais j'ai l'impression que depuis quelque temps un vent de nouveauté souffle sur le FPS. Enfin pas vraiment de nouveauté, puisqu'il s'agit surtout d'un retour aux sources du shooter des années 1990, avec des jeux comme Ion Maiden, Dusk et Project Warlock... Et pas vraiment un vent non plus, puisque c'est en fait le souffle chaud et rauque de Kahn Lusth que je sens sur ma nuque. « Tu joues à quoi ? C'est un mod pour Quake ? » Oui Kahn, ça s'appelle Quake 1.5 et c'est vraiment très bien.

Icarus - Un envol ou un vol

Ça commençait merveilleusement bien, avec une station spatiale, un atterrissage sur une planète inconnue, un groupe de joueurs qui abat des arbres et construit un chalet, un buggy qui s’élance sur des dunes de sable… Une petite merveille. Et puis la bande-annonce s’est arrêtée et le visage de Dean Hall est apparu à l’écran.

Pi 3 A+ (Raspberry Pi)
Le tour du gadget

Comment les jeux vidéo sont-ils traduits ? - Une brève histoire de la localisation, de l’amateurisme total des années 1980 aux sorties mondiales d’aujourd’hui

Dans la scène d’introduction du jeu Zero Wing, shoot’em up spatial sorti sur Mega Drive en 1991, un capitaine de vaisseau fait face au chef d’une force ennemie. Ce dernier, qui vient de placer une bombe dans son vaisseau, lui annonce la mort imminente de son équipage et déclare avec solennité : « All your base are belong to us » (« Toutes votre base sont nous appartiennent »). Cette mauvaise traduction du japonais à l’anglais, depuis devenue un mème, a été reprise, moquée et détournée un peu partout dans le monde – que ce soit par le groupe Weezer, des militants politiques ou d’autres jeux vidéo, de Max Payne à Modern Warfare 2. Elle n’est que l’arbre qui cache une forêt de maladresses et d’approximations, témoin de l’époque révolue où les traductions de jeux étaient essentiellement réalisées par des personnes ayant peu, voire aucune, expérience en la matière. Depuis, la situation a bien évolué, et la localisation – terme qui décrit l’adaptation linguistique et culturelle d’un jeu vidéo, de ses fichiers texte à son doublage en passant par les éléments que personne ne lit – est devenue une étape essentielle de la commercialisation d’un jeu.

Décrocher un pendu : dix secondes dans un autre jeu, vingt minutes savoureuses ici.
Disco Elysium - Le livre dont vous êtes le blaireau

Depuis 2015, un vent venu d'Estonie colporte d'étranges rumeurs. Celles d'un jeu de rôle visionnaire, d'un collectif d'artistes qui se serait transformé en studio de jeux vidéo, d'une histoire de flic ivre mort dans un univers totalement nouveau. Nourri de Planescape : Torment et de Kentucky Route Zero, ce qui s'appelait encore No Truce With The Furies promettait de changer notre rapport à la narration, aux dialogues et au roleplay. Mais le jeu, développé dans la lointaine Tallinn, existait-il seulement ou ses captures d'écran officielles n'étaient-elles qu'une suite de montages alléchants ? Le doute a subsisté pendant des années. Et puis, fin avril, j'ai pris le train pour y jouer de longues heures et rencontrer ses créateurs. Le vent n'avait rien exagéré : au contraire, il ne soufflait pas assez fort.

Balsa Model Flight Sim - Y a-t-il un Kerbal pour sauver l'avion ?

Nous allons parler d'un simulateur de maquettes d'avion en balsa. Ça ne vous excite pas ? OK, je reformule. Nous allons parler d'un simulateur de maquettes d'avion en balsa développé par le créateur de Kerbal Space Program. Oh attention, vous avez de la buée sur les lunettes. Je sais, ça m'a fait pareil.

Beauté des textures, finesse de la modélisation. Ici, un homme dévoré par une flamme éternelle.
The Bard's Tale IV : Barrows Deep - Barde à papa

On se fait des idées sur les bardes. On imagine des types romantiques, avec de longues toisons bouclées, qui chantent de magnifiques odes à de puissants guerriers et aux genius loci des terres où ils guerroient ; ou bien des sorciers-poètes, qui savent les liens intimes qui unissent le langage, la musique et la magie. Alors qu'en fait, les bardes, 90 % du temps, devaient être de pauvres types avinés beuglant approximativement des chansons bancales qui auraient eu un certain charme s'ils n'avaient pas saccagé la moitié des parolesNote : 1 en s'arrêtant régulièrement pour boire un coup de gnôle et manger un bout de pain en mâchant bruyamment. Autant de points communs avec The Bard's Tale IV.

Note 1 : On appelle ça « une culture de tradition orale ».

Teardown - Charme de destruction massive

Parfois, le bonheur, c’est simple comme défoncer un mur de briques avec un bulldozer ou contempler l’effondrement d’un vieil escalier en bois. Quoi ? Il y a aussi des missions à accomplir, dans Teardown ? Désolé, je ne vous entends pas, je suis dans mon tractopelle ET LE MOTEUR EST UN PEU FORT, SURTOUT QUE JE RASE UNE VILLA AVEC, LÀ. OUI, ÉCOUTEZ POUR UNE FOIS QU’UN JEU A UN DÉCOR ENTIÈREMENT DESTRUCTIBLE, ÇA SERAIT DOMMAGE DE SE PRIVER.

Lonely Mountains : Downhill - Véli-vélo

C'est curieux tout de même, la mode. Pendant des années, à part ceux évoquant le Tour de France, on n'a pas eu un seul jeu de cyclisme. Et puis là, dans la même Gamescom, paf, deux jeux de VTT en plein air. Pour enquêter sur cette louche affaire, la rédaction a envoyé son meilleur limier, qui sait de quoi il parle : il s'adonnait régulièrement au VTT dans les allées d'un square parisien il y a environ vingt-cinq ans.

Emoji Jacket (Ford)
Le tour du gadget

Just Cause 4 - Cause toujours

Seven : The Days Long Gone - Assassin's Crade

Tout commença par un choc. Comment qualifier autrement la découverte de Seven : The Days Long Gone ? Quand un studio admet avoir plongé Assassin's Creed, Splinter Cell, Thief et Deus Ex dans une grande marmite et que le résultat prend vie au sein de superbes décors en vue isométrique, l'état de choc est la seule réponse possible.

Ace Combat 7 : Skies Unknown - Le clan des missiliens

Demander à un amoureux de simulation aérienne, qui passe des soirées à étudier le manuel de vol du Mirage 2000C pour simplement sortir du hangar sans se tuer dans DCS, de se plonger dans un Ace Combat, c'est comme prier un critique gastronomique d'entrer dans un McDo'. Mais je suis un professionnel, alors je vais y consentir, garder l'esprit ouvert et, surtout, ne faire preuve d'aucune rancune.

Six Ages : Ride Like The Wind - Dans la vallée

Vingt ans qu'on l'attendait, Six Ages, depuis le dernier jeu du studio A Sharp. Vingt ans aussi qu'on est incapables d'expliquer comment une aussi petite boîte peut supplanter toute l'industrie du jeu vidéo en termes de narration et d'immersion avec des simulateurs de villages miteux à l'aube de l'humanité. Alors que c'est simple : tout ça, c'est grâce au doute.