Hitman of the Rings

Chez IO Interactive, peut-être en a-t-on un peu marre des assassins fufu en costume-cravate. Après avoir passé un quart de siècle sur les Hitman, tout en préparant un futur jeu James Bond, le studio danois souhaite donc se dégourdir les jambes avec du « online fantasy RPG », pour reprendre leurs termes exacts. Sur la page officielle de ce « Project Fantasy », les développeurs racontent vouloir s'inspirer aussi bien des Livres dont vous êtes le héros de leur enfance que de leurs expériences de dungeon master sur Donjons et Dragons. Cette nouvelle franchise sera produite entre Copenhague, Malmö et Barcelone par des vétérans d'Hitman, avec le même moteur de jeu Glacier. A.

Dernières news jeu vidéo

PlayerUnknown's GameUnknown

Vous vous demandez peut-être sur quoi travaille Brendan « PlayerUnknown » Greene, le créateur de PUBG (dont il ne s'occupe plus). Figurez-vous que... lui aussi. Il a montré son nouveau chantier, Project Artemis, au site PCGamesN et c'est encore un peu nébuleux. Pour l'instant, son équipe et lui ont produit un moteur 3D dont ils se servent pour afficher une planète en taille réelle, recouverte de forêts vierges, de lacs et de grandes plaines. Ils veulent y faire une sorte de MMO situé quelque part entre Rust et Second Life, saupoudré d'un peu de blockchain. L'ami Brendan présente cela comme un « espace émergent » où rien ne sera dicté aux joueurs. Il parle de « lire un bouquin au bord d'un lac » ou de construire un village avec des amis. Voilà voilà. Une démo technique gratuite pourrait arriver à une date qui reste, elle aussi, très floue. A.

Square Enix annonce l'arrivée le 27 avril sur Steam, PS4 et PS5 de Live a Live. Pour les moins de 30 ans, il s'agit d'un vieux RPG japonais « culte » sorti à l'origine sur Super NES, qui a été modernisé pour l'occasion. A.
Ubisoft, qui était jusque-là le seul gros éditeur à avoir confirmé sa présence à l'E3, annonce finalement qu'il n'y participera pas. Yves Guillemot et ses copains feront néanmoins une conférence juste à côté, à Los Angeles, le 12 juin. A.
Pour jouer à N-Zero et Hyper Bario Bros, bien sûr

Dans un geste d'une bravoure insensée, Valve a décidé d'accueillir Dolphin Emulator sur sa propre boutique (au rayonnage free-to-play). Pour mémoire, il s'agit d'un émulateur très performant de jeu GameCube et Wii. Cela n'a rien d'illégal tant qu'aucune ROM piratée n'est livrée avec, mais cela va probablement fâcher Nintendo tout rouge. Sur sa page descriptive, les auteurs se gardent même de citer le nom de l'éditeur japonais, parlant simplement de faire tourner les jeux du « Big N ». Son arrivée sur Steam devrait permettre à cet excellent émulateur, déjà très populaire parmi les utilisateurs du Steam Deck, de bénéficier des fonctionnalités Steam (sauvegardes dans le Cloud etc.) pour jouer à des « jeux homebrew » (émoji clin d'œil). A.

Il est parti overclocker le Paradis

Gordon Moore, l'un des fondateurs d'Intel en 1968, est mort le 24 mars à Hawaï à l'âge de 94 ans. Ayons une petite pensée pour ce grand scientifique, pionnier de l'informatique, dont le travail visionnaire nous permet aujourd'hui de vivre collés à un écran devant Excel ou Visual Studio, bien calé dans un fauteuil ergonomique, au lieu de devoir labourer les champs derrière une charrue comme au Moyen Âge. Son nom restera à jamais dans la postérité grâce à la fameuse loi de Moore, toujours (plus ou moins) valide aujourd'hui, qui stipule que le nombre de transistors dans les CPU double tous les deux ans. Pendant ce temps-là, le type qui a eu l'idée de mettre des loupiottes RGB sur les barrettes de RAM est probablement toujours en vie. A. (Photo CC BY-SA 3.0 Science History Institute)

L'affaire Avellone, suite

En 2020, le célèbre game designer Chris Avellone, qui a travaillé sur Planescape : Torment et la série des Fallout, s'est fait publiquement accuser d'être un prédateur utilisant son statut pour harceler les femmes dans le milieu du jeu vidéo. Ses employeurs du moment – Techland, où il bossait sur Dying Light 2, et Paradox, qu'il conseillait sur Vampire Bloodlines 2, l'avaient alors sèchement licencié. Or, après une action en justice intentée par Avellone, les deux personnes qui l'accusaient viennent de publier une rétractation totale : « Chris Avellone n'a jamais abusé sexuellement de nous, et nous n'avons aucune connaissance qu'il ait abusée sexuellement d'autres femmes », expliquent-elles après avoir déclaré l'inverse à tous les médias il y a trois ans. Dans le cadre de l’accord conclu avec lui, elles vont lui payer « une somme à sept chiffres » pour clore l'affaire. A. (Photo CC BY-SA 2.0 Luna Cruz)

Chair et tendre

Decarnation est un jeu horrifique en pixel art où l’on incarne Gloria, une danseuse de cabaret qui se sent complètement dépossédée de son propre corps en découvrant une statue de bronze à son effigie. Mais ça, vous le saviez sans doute déjà parce que vous regardez religieusement toutes nos émissions en apprenant par cœur chacune des inepties qui sort de la bouche de nos chroniqueurs, et que nous avions invité son développeur principal, Quentin de Beukelaer, en février dernier. Ce que nous ne savions pas encore en revanche, c’est que la sortie est prévue pour mai sur PC et Switch – c’est à-dire la saison parfaite pour « affronter des monstres tout droits sortis des sombres recoins de votre âme », comme on avait pu l’entrevoir dans un démo plutôt prometteuse disponible sur Steam. ER.

En début de mois, notre rédacteur bien-aimé Perco – que nous surnommons désormais « Madame Irma » ou « Paul le Poulpe », selon les jours – déclarait que Valve était en train de plancher sur un deuxième Counter-Strike. Le jeu vient tout juste d’être officialisé pour l’été 2023, et Perco est désormais disponible pour prédire votre avenir et apaiser vos tensions conjugales (moyennant une tablette de Chocoletti par problème résolu, précise-t-il). ER.
À l’impôt-cible nul n’est tenu

Dans un monde où il existe des jeux d’aventure sur des petits navets trop mignons qui fraudent le fisc ou des deck buildings qui vous permettent d’utiliser une machine à sous pour payer votre loyer et renverser le capitalisme, y a-t-il quelque chose de réellement surprenant à voir apparaître un titre comme Tax Heaven 3000, un dating sim qui vous propose de remplir vos impôts pour 2022 (si vous êtes Américain, du moins) ? Le jeu, qui vous permet de discuter avec une charmante jeune femme désireuse de vous aider à vous acquitter de cette lourde tâche administrative, a été banni de Steam un jour et demi après sa mise en ligne. La sortie est quand même toujours prévue pour le 4 avril – ce qui signifie que ce n’est donc pas un poisson d’avril, et que plus rien ne peut me surprendre dans ce drôle de monde. ER.

Un travail de long Alien

Je ne vais pas vous refaire un énième laïus pour vous expliquer qu’Alien : Isolation constitue la meilleure adaptation de l’une des plus grandes franchises cinématographiques de tous les temps (désolée, j’ai menti, je suis physiquement incapable de ne pas évoquer la supériorité d’Alien : Isolation dès que l’occasion se présente), mais ça fait toujours plaisir de voir des développeurs continuer d’essayer de le détrôner. Les derniers en date font partie du studio Tindalos Interactive, et ils viennent d’annoncer la sortie d’Aliens : Dark Descent, un jeu de stratégie en temps réel, pour le 20 juin. La première vidéo de gameplay révèle qu'on y incarnera un commandant à la tête d'une escouade de marines musculeux, en charge d’enquêter sur une prolifération de xénomorphes. Il y aura un sound design visqueux à souhait, des androïdes et toutes sortes de créatures qui voudront vous réduire en charpie (la mort est d'ailleurs permanente pour chacun de vos soldats) – en revanche, aucune annonce de placard dans lequel le joueur pourra s’enfermer en pleurant toutes les larmes de son corps, mais on ne peut pas tout avoir. ER.

Voir plus de News

Vous pouvez lire aussi

Goodbye Volcano High - Dernier crush avant la fin du monde

C’est mon premier article pour Canard PC, alors je préfère être franche : je n’aime pas les jeux vidéo. C’est-à-dire qu’on me rétorque souvent que je n’aime pas les vrais jeux. Adolescente, j'ai passé beaucoup trop d’heures sur Les Sims ou Prizee, en espérant désespérément gagner cette foutue peluche en forme de poisson. Je ne me considérais pas comme joueuse pour autant.

Diablo IV - On a vu la bêta de l'Apocalypse

Tout le monde, sur Internet, se tenait prêt. Dans quelques heures, à l'ouverture de la bêta de Diablo IV, retentirait le plus grand ouin-ouin de l'Histoire. Certains seraient déçus que le jeu ne ressemble pas à Diablo II, d'autres à Diablo III ou encore à Path of Exile. Mais tous seraient d'accord sur un point : c'était mieux avant. Or, comme le bug de l'an 2000, le grand ouin-ouin n'a pas eu lieu. Les joueurs de Diablo IV, incroyable mais vrai, semblaient contents.

Planet of Lana - Le chaton dans le ciel

Il paraît que c’est l’apanage des bons jeux : le pitch tient sur un Post-it. « Une jeune fille et son fidèle ami se lancent dans une mission de sauvetage à travers un monde coloré plein de machines froides et de créatures inconnues » : ce qui est certain, c’est que Planet of Lana ne réinventera pas le fil à couper l’eau tiède.

Datajack 2020 - Il est temps de changer l’infiltr’

Pendant qu’on se lamente du déclin des jeux d’infiltration et du coma de Deus Ex, un Californien tout seul développe un simulateur de missions d’infiltration cyberpunk, sans même se soucier de nous prévenir. Un e-mail incendiaire de notre part et une implacable demande d’interview portée par huissier l’ont vite remis dans le droit chemin.

Stalker 2 : Heart of Chornobyl - En route pour une deuxième couche de zone

Des troupeaux de chiens faméliques qui errent au beau milieu d’un champ de ruines radioactives, une petite cahute perdue sur un parterre de coquelicots sauvages, un parc d’attractions laissé à l’abandon, un personnage qui se fait déchiqueter dans un marécage peuplé de cochons mutants : il y avait déjà de quoi trépigner face aux premières images de Stalker 2, dont la sortie a été plusieurs fois repoussée depuis le début de la guerre en Ukraine.