Attiré par la politique progressiste et tolérante de Vladimir Poutine, peut-être envisagez-vous de déménager en Russie dans les prochains mois afin de fuir la dictature macroniste. Cela peut se comprendre, mais un conseil : évitez de vous installer à Tarkov, dans la région de Norvinsk. Car je peux vous garantir qu'en 2028, vous allez regretter l'achat de votre deux pièces-cuisine. Suite à plusieurs décennies de corruption et de crise géopolitique, la région est devenue une zone de non-droit, dans laquelle deux milices privées armées jusqu'aux dents s'affrontent, tandis que les locaux, baptisés Scavs, patrouillent les rues pour dérouiller tout ce qui bouge. Imaginez des immeubles de béton tombant en ruine, des autoroutes jonchées de véhicules militaires cramés et des usines désaffectées où zonent des psychopathes russes murgés à l'alcool de patate. Voilà, c'est l'ambiance riante de Tarkov.