En chantier

Settlement Survival - Le Super Banished

Depuis l'étonnant succès commercial de Banished en 2014, de nombreux jeux lui ont fauché sa recette. On peut citer par exemple Endzone, Timberborne ou encore Surviving the Aftermath. Aucun ne pouvait se vanter d'être un véritable Banished 2.

No Plan B - Charme d'assaut

C'est avec l'entrain joyeux d'un policier du RAID montant à l'assaut que, à peine entamée cette conférence de rédaction, je proposais d'écrire un article sur No Plan B, convaincu d'avoir affaire à une sorte de Doorkickers facile, à la cool. C'est alors qu'ackboo s'est exclamé : « No Plan B, le jeu de Sébastien Dubois, le mec de Gladiabots ? J'adore ses jeux, tu sais que je l'ai interviewé ? » Et là, j'ai compris que j'avais fait une erreur.

Len's Island - L'île de Beauté.

Pour vous permettre d'apprécier l'ambiance de Len's Island, je vous propose une expérience sensorielle. Fermez les yeux. Imaginez que vous êtes dans une rame de RER bondée. Le train s'arrête à la station Nanterre-Préfecture.

Sprocket - C'est la chenille qui redémarre

Je ne pensais pas que les tanks étaient des engins si érotiques. De loin, ce ne sont que de grosses boîtes en acier hérissées d'armements vulgaires. Mais quand on s'approche, on peut voir les détails. La courbure enivrante d'une plaque de blindage. Le placement coquin d'un barbotin. L'épaisseur troublante d'un train de chenille. Ça y est, je suis excité.

InfraSpace - Les autoroutes du soleil

Me voilà perdu en plein milieu d'un désert, sur une planète inconnue. Que faire ? Admirer les reflets dorés du soleil sur les dunes ? M'émerveiller de la beauté minérale de cette nature préservée ? Non bien sûr. Je vais tout saloper. Je vais construire des routes, des autoroutes et bétonner chaque hectare de cette planète vierge. Je n'ai pas le choix. Tel est mon destin de gamer.

Darkest Dungeon 2 - Chariot de feu

J'aime quand un artiste ressemble à son œuvre. Par exemple, euh, je sais pas, Van Gogh qui, paraît-il, avait l'aspect d'un pot de tournesols, ou bien Picasso, qui avait le nez, les yeux et la bouche du même côté de la tête. Ou encore Red Hook, les créateurs du punitif Darkest Dungeon qui, plutôt que de créer une suite semblable au jeu d'origine pour faire de la moula sans effort, ont choisi la difficulté en réinventant tout.

Timberborn - Banished à queue plate

Vous connaissez sûrement la ville polonaise de Gdansk. Elle fut le lieu du combat historique de Lech Walesa, petit électricien du chantier naval Lénine qui créa le syndicat Solidarnosc et libéra son pays du joug soviétique dans les années 1980. Dorénavant, la page Wikipédia de la ville devra aussi mentionner qu'elle a été le lieu de naissance du premier bon jeu vidéo de castor.

Potion Craft : Alchemist Simulator - Tout feu tout Flamel

Tous les jours, des chalands se pressent à mon herboristerie. Je peux soigner toutes sortes de maux – migraines, insomnies, blessures légères, dysfonctionnements érectiles – et fabriquer des potions qui peuvent aussi bien provoquer des explosions qu'améliorer la croissance de champs agricoles infertiles. Mais ce que j'aime surtout, c'est broyer des ingrédients et entendre le bruit délicat des plantes qui s'écrasent sous le poids du pilon.

Forgive Me Father - Péché mignon

Sur le petit papier tout chiffonné où j'ai noté les jeux annoncés lors de la dernière conférence Realms Deep, à côté du nom de Forgive Me Father figure une mention hâtivement griffonnée : « c'est celui qui est joli ». Miracle de la mnémotechnie, en retombant dessus, je savais exactement de quel jeu il s'agissait. Et miracle de la vérification expérimentale, quatre heures de jeu plus tard, c'est une certitude : Forgive Me Father est joli.

Tactical Combat Department - La tactique du gendarme

Depuis le jour maudit où est né le Benny Hill Show, les accélérés sur fond de Yakety Sax ont dominé le marché de la poursuite à vocation humoristique. Pourtant, une poursuite au ralenti où deux policiers trottent derrière un suspect sans parvenir à le rattraper, comme dans Tactical Combat Department, c'est très drôle aussi.

Vous pouvez lire aussi

Winter Survival - J'ai froid en toi

Pour vous reconnecter avec la Nature, vous aviez prévu une petite randonnée sympa dans le parc national du mont Washington, situé entre Boston et Montréal. Ses forêts enneigées, ses sentiers sinueux, ses sources d'eau chaude allaient vous permettre de souffler un peu, d'oublier le stress d'un quotidien fait de contraintes et de responsabilités.

Beware - Entretien avec celui qui souffle le chaud et l’effroi

Une nuit de 1984, la famille d’Ondrej Svadlena a fui la Tchécoslovaquie soviétique avec la police secrète sur ses talons. Trente ans plus tard, il développe un jeu vidéo où l’on fuit de mystérieux poursuivants sur des routes de campagne plongées dans les ténèbres, au volant d’une bagnole déglinguée.

Card Shark - Si j'étais triche

J'ai rencontré le comte près de Pau. C'est un homme intelligent qui pense que je suis un idiot. Je suis muet, il s'est pris de pitié pour moi et m'apprend tout ce qu'il sait : l'écriture, la politique, les cartes et la triche. Je participe à sa farce en serrant les dents, en attendant le jour où il sera la victime de son propre tour.

Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder's Revenge - Tortues Ninja, Tortues Ninja ♫

Prenons deux minutes pour analyser ces paroles : « Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Cowabunga le cri des ninjas ! » Avouez qu'en matière d'introduction, ça se pose là : deux mots, six répétitions et vous savez déjà l'essentiel, à savoir que ça va parler de tortues devenues ninjas. Eh oui, c'est tout à fait normal en 1987. Par contre, il est temps de vous révéler l'infâme vérité.

Mask of the Rose - À Londres, des jeunes filles en fleurs

Steam est gentil. Steam est mon ami. Il m'informe, avant que je ne télécharge la démo de Mask of the Rose : « Ce jeu ne ressemble à aucun des jeux auxquels vous avez joué auparavant, c'est pourquoi il nous est difficile de savoir s'il pourrait vous intéresser. » C'est un peu vrai, ami Steam, ami de mon cœur. Mask of the Rose ne ressemble à aucun autre jeu. C'est un peu faux aussi.