Amour, gloire et Kojima

Résumé de l'épisode précédent : Hideo se sent coupable de garder toute sa relation avec Phil Spencer secrète. Au cours du congrès annuel des jeux vidéo, il prend la parole pour annoncer au monde qu'il développe un jeu en collaboration avec Xbox. De son côté, Sony s'en veut encore d'avoir délaissé Hideo au profit de Cory parce qu'il était plus beau et plus musclé. Dans la soirée, Sony repense à Hideo. L'éditeur décide d'appeler le développeur star pour lui dire qu'il est prêt à tout oublier et que ses sentiments ont toujours été sincères. Dans une ultime tentative de réconciliation, Hideo accepte de coucher une fois de plus avec Sony en assurant au reste du monde que tout va bien dans le couple. Mais Hideo est courtisé, Sony le sait. Leur relation survivra-t-elle à la tempête ? N.M. 

Dernières news jeu vidéo

Marche ou crève

« Tu devrais installer Google Feet, il y a un compteur de pas », m'a-t-on dit il y a quelques mois, et il m'a fallu un mois de plus pour que je comprenne qu'il s'agissait de « Google Fit » et non de « Google Feet », qui pourtant était un nom beaucoup plus rigolo. Toujours est-il qu'un type du nom d'Andy a créé une appli Android, STEPL, qui utilise la fonctionnalité comptage de pas du téléphone comme contrôleur de jeu. Comme le dit très bien le slogan, dont on sent qu'il a été trouvé par un développeur solitaire plutôt que par une équipe marketing, « Marchez sur place et votre personnage marchera en avant ». Voilà qui intéressera sans doute les amateurs de jeux en réalité virtuelle ainsi que les heureux possesseurs d'un bureau debout, qui, en changeant la configuration des touches, pourront enfin ajouter des espaces à leurs textes en piétinant. LFS

Si vous voulez une preuve objective, quantifiable, que le monde va de mal en pis, en voilà une : les bundles Itch.io sont de plus en plus nombreux. Après celui en soutien à Black Lives Matter, pour la Palestine puis pour l'Ukraine, le site est en train d'organiser un bundle en défense des droits reproductifs des Américaines, dont les bénéfices iront à des fonds d'aide à l'avortement : http://cpc.cx/itchioavortement. LFS
A tari

Dans un remake touchant de Sunset Boulevard, Atari s'est exclamé « Fêtons cinquante belles années de souvenirs avec vous ! » sur son compte officiel, ce qui fera sans doute naître chez les plus âgés de beaux souvenirs des machines qui ont fait la gloire du Atari Inc. original dans les années 1970 et 80 et beaucoup moins des dernières décennies, faites de rachats successifs d'une marque plus ou moins devenue une coquille vide, d'une console rétro Atari VCS décevante et d'un partenariat foireux avec ICICB pour le lancement d'une cryptomonnaie et d'hôtels sous marque Atari. Ainsi vieillissent les stars. LFS

Les chevaliers de l'an un

Un an après sa sortie sur l'Epic Games Store, Chivalry 2 est enfin arrivé sur Steam, où il s'est écoulé (beuh) à 300 000 exemplaires en dix jours. Oui, je ne sais pas pourquoi, l'usage de la voix passive avec le verbe « écoulé » me semble dégoûtante. Un chiffre non seulement respectable mais très intéressant lorsqu'on apprend que, durant les trois premiers mois où leur jeu était vendu exclusivement sur l'EGS, les développeurs n'avaient écoulé (vous voyez, à la voix active ça fait tout de suite moins crade) qu'un million de copies. Faut-il en déduire que 30 % des clients potentiels des jeux se refusent à acheter ailleurs que sur Steam quitte à attendre encore un an ? Qu'ils sont prêts à l'acheter plusieurs fois ? Eh bien écoutez, je n'en sais rien, arrêtez de me regarder avec ces gros yeux. LFS

Doom RPG, l'excellente adaptation en jeu de rôle/aventure du FPS de 1993 dont vous avez peut-être entendu parler, n'avait jamais été porté sur aucune plateforme moderne. C'était bien dommage, car aucun jeu ne mérite d'être jouable que sur iPod et Blackberry. Sonnez hautbois, résonnez musettes, un portage PC non officiel vient de faire son apparition. Les instructions pour l'installer sont disponibles ici : http://cpc.cx/doomrpg. LFS
Ovule au-dessus d'un nid de coucous

Tandis que Facebook, Google et consorts se bouchent les oreilles en faisant « nananana » lorsqu'on leur demande s'ils fourniront à la police des données susceptibles d'incriminer les personnes qui se sont fait avorter, l'industrie du jeu vidéo fait preuve d'un unanimisme presque total suite à l'annulation de Roe vs Wade. De Devolver à Respawn, en passant par Niantic, ArenaNet, Insomniac Games, Electronic Arts et Bungie, tous ont publié des communiqués condamnant cette décision et défendant les droits reproductifs de leurs employées. Seule note discordante, Sony qui, tout en s'engageant en interne auprès de ses employées, a préféré ne pas se prononcer publiquement en faveur de l'avortement, probablement pour continuer à vendre ses jeux des deux côtés des barricades le jour inévitable où éclatera la deuxième guerre de Sécession. LFS

Le tonton flingueur

On vient d'apprendre le décès de Bernie Stolar, survenu à l'âge de 75 ans. Si vous ne connaissez pas le nom de Stolar, vous connaissez sans doute son œuvre, puisqu'il a été de tous les bons coups. Président de Sony Computer America et responsable du line-up de la PlayStation au moment de son lancement, il a ensuite pris la tête de Sega America et, à peine arrivé, a défendu l'abandon de la Saturn, qu'il jugeait dépassée, au profit d'une console de nouvelle génération, qui deviendrait la Dreamcast. Dans une interview au site VentureBeat, il expliquait aimer cette industrie qui lui donnait l'occasion de côtoyer des gens bourrés d'enthousiasme et de conseiller des PDG de trente ans de moins que lui. Ce qui, il faut le reconnaître, est quand même plus sympa que de finir sa vie dans un Ehpad au Touquet. LFS

Boys will not be boys

Sur son compte Twitter, assez rigolo vu qu'on ne sait jamais s'il va y poster des selfies chelous, des motivational images pétées ou des éloges de Guillaume Musso, Hideo Kojima a expliqué il y a quelques jours avoir arrêté de regarder la série télé The Boys après seulement trois épisodes, au motif qu'elle était trop proche d'un projet de jeu qui lui trottait dans la tête depuis quelque temps, où deux détectives auraient été aux prises avec des héros maléfiques. Le projet a donc été mis en pause et on suit désormais avec attention le compte Twitter d'Eric Kripke, le créateur de The Boys, pour savoir si lui aussi a renoncé à une série mettant en scène un type qui marche en silence pendant des plombes après avoir joué à Death Stranding. LFS

Prolonger la souffrance

Vous aimez ça, les décors déprimants tirés tout droit d'une pochette d'album de death metal albanais ? Vous adorez vous faire violenter par des monstres dégueulasses qui vous prennent 2 000 points de vie à chaque pichenette ? Alors vous serez ravi d'apprendre le déferlement prochain d'un (modeste) torrent de jeux From Software. Quelques mois après la sortie d'Elden Ring, Hidetaka Miyazaki révèle au site 4gamers.net (en japonais, bon courage) qu'un titre dont il n'avait jamais parlé jusqu'à présent en est à la phase finale de son développement. Cela pourrait être Armored Core 6 – des rumeurs disent qu'il est en chantier depuis 2017, mais rien n'est certain. En parallèle, le studio vient de poster plus de vingt nouvelles offres d'emploi pour plusieurs projets (là aussi, en japonais) et vous pouvez être certain qu'aucun de ces futurs jeux ne sera un clone de Stardew Valley. A.

Overwatch est mort, vive Overwatch

Lors d'une séance de questions/réponses sur le site Reddit, Blizzard a confirmé qu'Overwatch vivait désormais ses dernières semaines, et qu'Overwatch 2 le remplacerait purement et simplement à partir du 4 octobre. Traduction : Overwatch 2 n'est pas une vraie suite, mais bien une grosse mise à jour déguisée, accompagnée d'un passage en free-to-play. On ne sait pas encore si le mode 6 vs 6 d'Overwatch survivra au passage à Overwatch 2 (qui ne propose que du 5 vs 5, plus nerveux, mais pas forcément du goût de tout le monde). Sinon, vous pouvez toujours retourner sur l'Overwatch originel, plus connu sous le nom de Team Fortress 2 : Valve vient justement de sortir une mise à jour qui corrige d'énormes bugs vieux de plusieurs années, suite à la campagne « Save TF2 » démarrée il y a un mois par sa communauté. A.

Voir plus de News

Vous pouvez lire aussi

Metal: Hellsinger - Promenade dans les chants

Je vais être honnête : Hellsinger a bien failli passer sans me faire réagir. Direction artistique peu inspirée, gameplay de Rhythm-FPS classique et... Attendez, c'est pas White-Gluz au chant là ?

Endless Dungeon - Mon quart d'heure de gloire

En 2012, les Français d’Amplitude sortaient Dungeon of the Endless, un fascinant petit roguelike tout en pixel art auquel je dois une partie de mes notes catastrophiques à la fac. Aujourd’hui, le studio reprend le chouette concept de son jeu de jadis dans une suite spirituelle plus moderne, plus vaste et plus ambitieuse.

Nivalis - Blade Runner pour auto-entrepreneur

Voici donc (pour moi en tout cas, et les autres ont tort) la plus belle surprise de ces annonces de printemps. Résumons la situation.

Warhammer 40,000: Boltgun - Droit dans ses bolts

Et si la malédiction des jeux vidéo Warhammer était sur le point d'être levée ? Vous pensez que j'exagère ? Permettez-moi de dresser la liste des jeux annoncés ou détaillés lors de l'E3 : Space Marine 2, Darktide, Rogue Trader, Blood Bowl 3, Shootas, Blood & Teef et bien entendu Boltgun.

Pentiment - Une belle bande d'enluminés

Oyez, oyez, voici venu le dernier-né d'Obsidian, une aventure narrative inspirée des enluminures de manuscrits anciens qui se déroule dans les Alpes bavaroises du XVIe siècle – un lieu visiblement aussi chargé d'histoire que de meurtres sanglants.