Cette histoire a débuté sur la bêta de Ryzom, que je voyais un peu comme l'outsider du genre. Imaginez un peu, un MMORPG où nos actes auraient un effet sur l'environnement, qui évoluerait en conséquence. C'est autre chose qu'une course à l'XP où des nains et des elfes ne cherchent qu'à transformer tous les dragons du coin en sacs. Ryzom était aussi un peu écolo sur les bords, puisqu'il opposait des créatures attachées à la nature à des extraterrestres qui ne jueraient que par la technologie. Après les EverQuest, Asheron's Call et autres Ultima Online, il flottait un doux parfum d'inédit sur les serveurs de ce jeu, lors de ma rencontre avec quatre autres joueurs. Pendant un long moment, nous avons découvert ce monde ensemble, lancé des parties de chasse dantesques, récolté comme des ouvriers surexploités et, finalement, échangé nos mails en nous promettant de nous retrouver lors de la sortie du titre afin de former une guilde.