Quelques semaines seulement avant que nous ne ramassions tous une grosse gueule de bois post-millenniale, une poignée de développeurs nippons commence à mettre des coups de pied dans la grande fourmilière du J-RPG. Alors que la plupart des titres se pressent au portillon pour copier la recette des Final Fantasy, de plus en plus appréciés en Occident, quelques studios (dont Squaresoft, je vous laisse apprécier l'ironie) décident de changer la donne avec des titres brillants comme Valkyrie Profile et Chrono Cross. Au-delà de leurs univers originaux et enjôleurs ou de leurs mécaniques surprenantes et profondes, ces deux J-RPG majeurs s'affranchissent des combats aléatoires, une vilaine épidémie qui se propageait comme de la mauvaise herbe dans les titres du genre depuis quelque temps – bon, il y a évidemment quelques contre-exemples comme Chrono Trigger mais arrêtez de m'embêter. Probablement mû par un insatiable désir de ne pas casser les roustons des joueurs de 2017, Airship Syndicate (un studio monté par d'anciens développeurs de Darksiders, dont le dessinateur de comics Joe Madureira) semble s'être inspiré de cette époque bénie pour son Battle Chasers : Nightwar.