L.F. Sébum

323 articles
Dream Cycle - Vainqueur par chaos

Comme aime à répéter Roger-les-Mains-Sales, le cuistot du bar Le Dégueuloir d'Aubervilliers, que j'accompagnais hier encore dans sa tournée des poubelles des supermarchés, « ce qui compte, ce n'est pas la qualité des ingrédients, c'est la façon de les préparer ». Cela explique sans doute pourquoi Dream Cycle, qui ressemble à un assemblage aléatoire de trucs piqués dans l'Unity Store, a recueilli des avis Steam « très positifs ».

STALKER 2: Heart of Chernobyl - Ukraine du bal

J'attends STALKER 2 avec la candeur et la gourmandise d'un enfant qui, allongé sur la banquette arrière de la voiture familiale, s'imagine à quoi vont ressembler les vacances tout juste commencées.

Dying Light 2
Dying Light 2: Stay Human - La mort dans l'âme

J'attends Dying Light 2 avec la cruauté et la gourmandise d'un enfant qui, debout sur la banquette arrière de la voiture familiale, les yeux collés à la vitre, essaye de discerner les détails macabres de l'accident de voiture sur la voie d'en face.

Ruined King: A League of Legends Story - Le tour-par-tour du roi

Je me demande comment font les gamins de dix ans pour comprendre quelque chose aux films d'aujourd'hui, bourrés de références à un temps qu'ils n'ont pas connu. Comment piger un film sur le retour de Palpatine quand on ne sait pas qui c'est ? Et comment moi, n'ayant jamais joué à LoL, dois-je piger quelque chose à Ruined King, qui me balance dès les premières minutes « Encore un coup de Gangplank ! Vite, demandons conseil à la déesse serpent ! »

Fight Knight - Poings trop n'en faut

Devant les images de Fight Knight, je me suis immédiatement exclamé « ouh là, il a l'air chelou ce jeu ! ». Ce qui m'a bien sûr valu les ricanements de toute la rédac qui, à chaque nouveau first-person-gropixels, guette ma réaction en riant sous cape comme les amies de l'héroïne d'une comédie romantique au moment où passe le brun ténébreux. Mais voilà, j'ai été bien attrapé : Fight Knight n'est pas seulement chelou. Il est très, très chelou.

No Plan B - Charme d'assaut

C'est avec l'entrain joyeux d'un policier du RAID montant à l'assaut que, à peine entamée cette conférence de rédaction, je proposais d'écrire un article sur No Plan B, convaincu d'avoir affaire à une sorte de Doorkickers facile, à la cool. C'est alors qu'ackboo s'est exclamé : « No Plan B, le jeu de Sébastien Dubois, le mec de Gladiabots ? J'adore ses jeux, tu sais que je l'ai interviewé ? » Et là, j'ai compris que j'avais fait une erreur.

The Eternal Cylinder - Au bout du rouleau

Au commencement, ACE Team créa Zeno Clash, un jeu au monde peuplé de créatures étranges, et c'était pas mal. Puis ACE Team créa Rock of Ages, un jeu dans lequel un gros machin écrasait tout sur son passage, et c'était pas mal. Enfin, ACE Team créa The Eternal Cylinder, un jeu dans lequel un gros machin écrase un monde peuplé de créatures étranges, et c'était super bien. Preuve que la recette du succès, comme toujours, est la persévérance.

Trois contes de Noël actuels
Tarot for Change

Quand on parle du Tarot, on imagine une vieille diseuse de bonne aventure qui, sous le regard horrifié de l'héroïne d'un film d'horreur, retourne lentement une carte où est écrit « la mort », signe que la pauvre fille ne passera pas la fin de la bobine. En pratique, c'est beaucoup plus intéressant.

Darkest Dungeon 2 - Chariot de feu

J'aime quand un artiste ressemble à son œuvre. Par exemple, euh, je sais pas, Van Gogh qui, paraît-il, avait l'aspect d'un pot de tournesols, ou bien Picasso, qui avait le nez, les yeux et la bouche du même côté de la tête. Ou encore Red Hook, les créateurs du punitif Darkest Dungeon qui, plutôt que de créer une suite semblable au jeu d'origine pour faire de la moula sans effort, ont choisi la difficulté en réinventant tout.