Nous ne pouvions évidemment résister à l'envie d'effectuer quelques tests. Pour cela, nous avons acheté les cinq modèles les plus vendus sur Amazon. La sélection va de gnognottes à 20 euros jusqu'aux célèbres modèles Gunnar à 55 euros. Nous avons ensuite utilisé une ampoule à 6 500 K (générant un gros pic de lumière bleue) pour mesurer la transmission dans les longueurs d'onde concernées. Les lunettes ont été positionnées à 2,5 cm du spectrophotomètre. Un opticien a ensuite mesuré l'éventuelle correction optique avant que nous ne les torturions mécaniquement.

MyBlueProtect - 19 €.

À la lecture du site (français) de MyBlueProtect, on comprend que les auteurs ont lu attentivement le rapport de l'ANSES et les documents de leurs concurrents. Il serait ainsi "capital de se protéger" contre la lumière bleue "dont les longueurs d’onde sont nocives" à cause du "risque de contribution à la DMLA". En cadeau, les liens vers les blogueuses mode qui ont gracieusement *kof kof* testé le produit. MyBlueProtect annonce que ses binocles "bloquent entre 30 % et 40 % des émissions de la lumière bleue située entre 380 nm et 500 nm". Nous avons mesuré 22,8 % (de 400 à 500 nm) avec une atténuation totale de 14,6 % (400-700 nm). La teinte très légèrement jaune explique ces valeurs médiocres.

Duco GX090 - 29 €.

Nettement moins cheapos que les MyBlueProtect, la monture des lunettes Duco s'avère plus résistante malgré des verres qui se rayent tout aussi facilement. Leur teinte jaune est également plus marquée, ce qui leur permet d'atténuer la lumière bleue d'environ 37 %. Vous perdrez aussi au passage 22 % de luminosité globale sur l'ensemble du spectre. On constate sur le spectrogramme que le pic de lumière bleue se situe désormais (presque) au même niveau que le jaune.

QARK V2 - 25 €.

Dotées d'une couleur d'urine matinale après une orgie de betteraves la veille au soir, les lunettes QARK filtrent la lumière bleue. Pour ça, pas de problème : avec plus de 83 % d'atténuation dans les longueurs d'onde de 400 à 500 nm (42 % en globalité), vous verrez la vie en jaune foncé. La monture est assez peu confortable et sa solidité très moyenne. Reste que si vous souhaitez vraiment éviter toute lumière bleue, c'est ce genre de modèle qu'il vous faut.

Top Life Premium - 40 €

Les lunettes Top Life existent en deux modèles : Access et Premium. Les premières sont annoncées avec une transmittance globale de 80 % et une atténuation en lumière bleue de 60 %. Des valeurs qui passent à 90 % et 70 % pour les Premium, que nous avons testées. Nous avons mesuré 80 % et 37,1 %, bien loin des spécifications annoncées. Vu la teinte faiblement jaunâtre, on ne pouvait s'attendre à un miracle. La monture, qui peut se superposer à des lunettes de vue, s'avère particulièrement inconfortable et de piètre qualité. Vous garderez une branche dans les mains à la moindre torsion.

Gunnar Intercept Onyx - 55 €

Ah, les célèbres Gunnar. Il me faudrait une page entière pour vous dire tout ce que j'en pense, mais je vais essayer de faire bref. Les verres se trouvent sur une monture très fragile et se rayent facilement. La qualité du traitement demeure toutefois supérieure à celui des modèles low cost. À peine plus jaunâtre, il offre un filtrage bien meilleur : -56 % sur le bleu avec une atténuation globale de -28 % environ (contre -70 % et 20 % annoncés). L'autre "secret" des Gunnar, c'est la correction optique de 0,25 dioptrie. Bref, si ces lunettes vous font vraiment du bien, réglez mieux votre moniteur (voir pages suivantes). Si le trouble persiste, consultez votre ophtalmo !