9 résultats pour "tout ca pour ca final fantasy xv"

Dissidia Final Fantasy NT - À tares et à travers

Depuis la sortie du premier épisode de la série en 2009, je nourris une étrange sympathie envers la série des Dissidia. Généralement résumée à « Smash Bros. avec les persos de Final Fantasy », elle s'avère un peu plus complexe que ça. Et voilà qu'arrive, plus de deux ans après sa sortie dans les salles d'arcade, la version console du troisième épisode.

Final Fantasy VII Remake - Il arrive à pied par la Shinra

J’étais tranquillement en train d’étaler des excréments sur mon bureau quand ackboo est entré dans la rédaction et a commencé à frotter son sexe contre ma jambe (il est très étrange). Apparemment, il était tout excité par le trailer de Flight Simulator, un jeu qui a bercé sa jeunesse. Remarquez, je ne lui jette pas la pierre : moi aussi, quand j’ai vu que le remake de Final Fantasy VII avançait bien, j’ai eu envie de me frotter partout.

Final Fantasy VII Remake - … épisode 1

Final Fantasy VII, sorti en 1997 sur PlayStation, était un chef-d’œuvre autant qu'un miracle. Or, un miracle, par définition, ce n'est pas très évident à reproduire. Demanderait-on à Jésus de recommencer le truc avec le vin, là, parce qu'on n'avait pas bien vu la première fois ?

Bushido Blade 2 - Comment Ubisoft a développé sans le vouloir une suite que je n'attendais plus

Nous sommes en 1998 et ma douce et courageuse mère (coucou Maman, je t'aime, tu sais) est équipée de bouchons d'oreilles ainsi que de deux seyants oreillers scotchés autour de sa tête, et pour cause : dans ma chambre d'ado ornée de posters à l'effigie de X-Files ou Star Wars, c'est le bordel. Couvrant le bourdonnement satisfait de ma Playstation, modifiée pour lancer des jeux japonais, quatre jeunes hommes en fleurs beuglent comme des imbéciles toutes les trois minutes. Nous découvrons Bushido Blade 2.

Crimson Desert - La rose poupre de Seoul

Parmi tous les jeux annoncés pendant les Game Awards, Crimson Desert gagne haut la main le prix du titre qui m'a fait me réveiller pendant quelques secondes et dire « oh, c'est joli ça ! » avant de replonger dans le monde des rêves, aussi appelé « Breath of the Wild 2 » où j'étais en train de cavaler gaiement dans les plaines.

Quand Rembrandt donne un coup de main à Deus Ex - Le jeu vidéo pris dans la toile

Domaine où les images sont reines, manipulées par le joueur lui aussi roi, le jeu vidéo a connu une longue maturation avant de pouvoir afficher davantage que quelques lignes tremblantes. Désormais d’une extrême diversité visuelle, il peut laisser exprimer ses liens ténus avec l’art pictural et travailler ses cadres. Pour autant, il n’est pas qu’une répétition et a presque déjà trouvé sa voie.

Ludus latrunculorum -- Photo Corsairs-wares.com
5000 ans d'histoire du jeu de plateau - Des pharaons d'Égypte aux Colons de Catane

Ce qu’il fallait retenir du Nintendo Direc’ de février

Cinquante minutes de Nintendo Direct, les 35 ans de la licence Zelda, une Switch qui atteint tranquillement la moitié de sa vie et réclame un modèle pro, des jeux qui se font attendre – Breath of the Wild 2, Metroid Prime 4, Star Citizen – et patatras : rien du tout. Ah si, pardon, un monsieur qui a l’air tout triste et qui dit qu’il est désolé, un peu comme la marionnette de Denisot dans Les Guignols.

Le tour du gadget