Avorion nous balance directement dans l'espace, aux commandes d'un petit drone cubique assez mignon. En tête de la to-do list : récolter du fer sur un astéroïde. Alors allons-y. Grâce aux touches ZQSD, le petit vaisseau se dirige précautionneusement (il y a une grosse inertie) vers un gros tas de rocaille galactique et commence sa besogne. OK, encore un jeu qu'on va passer à miner, qu'on se dit... Alors oui, mais pas tout à fait. Car dès qu'une certaine quantité de métal est dans la soute du drone, il devient possible de « fonder » un vrai vaisseau spatial. L'écran passe alors en mode construction et là... Ah oui quand même. En assemblant des blocs (moteur, quartier pour l'équipage, coque, soute, poutres structurelles...) et en modifiant leur taille, il est possible de faire à peu près n'importe quoi. L'interface est cracra mais au bout de 30 minutes, j'ai pu me fabriquer une splendide corvette en forme de bite, avec deux tourelles offensives et une maniabilité d'enfer. Le look reste un peu cubique (même s'il est possible de faire des pièces en triangle), mais ça m'a rendu très fier. Cette partie création de vaisseau est pour l'instant le gros point fort du jeu.