Si je vous dis « documentaire sur le jeu vidéo », vous me répondrez probablement Indie Game : The Movie (2012), Atari : Game Over (2014) ou The King of Kong (2007). Trois reportages américains pas mauvais, mais qui souffrent d'un abus de mise en scène, au point de tourner parfois à la farce. Le petit monde du documentaire sur le jeu vidéo est pourtant foisonnant : les projets éclosent partout, mais sortent souvent en catimini. Voici notre sélection des plus honnêtes, plus sincères, et qui permettent de regarder le développement de jeux vidéo avec un œil nouveau.