Guides d’achat – Moniteur

Le moniteur devrait vous suivre un peu plus longtemps que votre carte graphique, et même plus que le PC complet. Autant prendre un modèle qui vous conviendra parfaitement, donc.

Notez qu'en tant que "Partenaire Amazon", nous pouvons réaliser un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Les choix de la rédac'

Entrée de gamme | Iiyama XU2794QSU-B6 — 27 pouces 1440p VA, 100 Hz FreeSync

Même en entrée de gamme, la diagonale 27 pouces est désormais fermement entrée dans les mœurs, et il n'est plus difficile de trouver des modèles corrects en 1440p (le minimum syndical pour l'usage bureautique sur cette taille d'écran) pour moins de 200 €. Le modèle iiyama sélectionné ici emploie une dalle VA, au contraste sensiblement plus élevé que celui d'une dalle IPS classique. Sans surprise à ce prix, il ne bénéficie d'aucune calibration colorimétrique en sortie d'usine, et ne sera donc pas forcément adapté à la retouche photo. Pour les joueurs, la réactivité de la dalle n'a rien de remarquable, mais on peut tout de même noter le taux de rafraîchissement à 100 Hz avec compatibilité FreeSync/Adaptive Sync.

160€ environ
Milieu de gamme - Travail | LG UltraFine 27UL550-W — 27 pouces 2160p IPS, 60 Hz FreeSync

Plus adapté au travail qu'aux jeux, le 27UL550-W de LG offre un affichage très fin avec sa définition Ultra HD (4K), un point appréciable quand on reste devant le moniteur toute la journée. Sa dalle IPS offre des angles de vision très larges. Pour le jeu en revanche, quand bien même LG vante la compatibilité FreeSync (40 à 60 Hz) et HDR10 (anecdotique étant donné la luminosité limitée à 300 cd/m²), il n'est pas recommandé, donc.

265€ environ
Milieu de gamme - Joueur | Gigabyte G27QC A — 27 pouces 1440p VA, 165 Hz FreeSync

Le moniteur de Gigabyte s’inscrit dans une optique totalement opposée : il est courbé (1500R), se contente d'une définition 1440p, et est beaucoup plus rapide (jusqu'à 165 Hz). Il cible donc bien plus directement les joueurs. La dalle est en technologie VA, c'est-à-dire qu'elle possède un contraste plus élevé que l'IPS standard, en échange d'angles de vision sensiblement moins larges. Malgré cela, la compatibilité HDR est là encore anecdotique, à cause d'une luminosité maximale trop faible.

250€ environ
Haut de gamme | LG Ultragear 27GR95QE-B — 27 pouces 1440p OLED, 240 Hz FreeSync/G-Sync

Ce modèle utilise la dalle OLED de 27 pouces, en 1440p 240 Hz, fabriquée par LG Display depuis la fin 2022. Diodes organiques obligent, l’affichage du HDR est de très haute volée, grâce à des noirs parfaits, une généreuse luminosité en crête de 800 cd/m² (qui descend toutefois à 200 cd/m² sur du blanc plein écran, un des rares défauts de l’OLED), et au très large espace colorimétrique couvert. Attention, la structure WRGB des pixels n’est pas idéale pour la bureautique et l’affichage de texte. Les joueurs en revanche seront aux anges, ce que confirment encore la compatibilité FreeSync/G-Sync et la rémanence parfaitement négligeable (0,003 ms) propre à l’OLED.

850€ environ

L'analyse de Canard PC Hardware

Le choix de votre nouvel écran sera en premier déterminé par ses dimensions. Comme pour les téléviseurs, la dalle est en effet le premier critère qui définit aussi bien la gamme de prix que beaucoup de ses autres fonctions et capacités. En 2022, une diagonale de 24 pouces se pose comme un minimum et nombreux seront ceux qui préféreront une dalle de 27 pouces. Vous ne trouverez pas grand-chose d’intéressant ou de standard en dessous, et cette taille est désormais très répandue pour du 1080p (1 920 × 1 080, également appelé Full HD). N’importe quel GPU pour joueur digne de ce nom sera capable de vous permettre de jouer à 60 images par seconde sur un tel écran, pour peu que vous en trouviez un.

Le palier suivant se trouve dans les dalles de 27 pouces, qui affichent le plus souvent une définition en 1440p (2 560 × 1 440, soit WQHD), bien que certains écrans 1440p existent également en 32 pouces. Il faudra cette fois viser un GPU un peu plus costaud (et un peu plus cher) pour en profiter correctement en jeu, au minimum une GeForce RTX 3060 Ti ou une Radeon RX 6700. Certains écrans 27 pouces proposent parfois une définition 4K (3 840 × 2 160, 2160p ou Ultra HD), mais celle-ci se trouve la plupart du temps sur des dalles de 32 pouces, plus grandes et donc plus confortables. Cette fois, un GPU haut de gamme sera nécessaire pour jouer dans cette définition, l’équivalent d’une GeForce RTX 3080 ou d’une Radeon RX 6800 ne sera pas de trop.

Bien sûr, ces diagonales et ces définitions sont les standards les plus fréquents sur le marché, mais vous trouverez parfois des tailles plus petites (le 22 pouces est encore assez courant) ou plus grandes (certains dépassent les 40 pouces), des ratios d’image différents du 16:9 (le 21:9 est répandu) et des définitions plus ou moins exotiques. La fréquence d’image sera également un facteur à prendre en compte, surtout si vous jouez. Le 60 Hz est la norme partout, mais vous trouverez facilement des dalles plus rapides (144 et parfois 240 Hz), avec souvent un système de rafraîchissement variable et la compatibilité avec une fonction de synchronisation (FreeSync, ou la version propriétaire de Nvidia, le G-Sync). Cette dernière permet d’adapter le rafraîchissement de l’écran au framerate de la carte graphique et ainsi d’éliminer l’effet de tearing tout en évitant la latence du V-Sync. Notez que Nividia facture généralement une licence aux constructeurs, ce qui explique que les écrans G-Sync puissent coûter légèrement plus cher que leurs équivalents en FreeSync.

Les différentes technologies de dalles. Outre la taille et la fréquence, la technologie utilisée pour la dalle est un autre facteur qui peut influer sur votre choix. Vous en trouverez principalement trois : le TN, l’IPS et le VA. L’OLED, très répandu sur les TV, n’est pas très populaire sur PC et coûte extrêmement cher. Le TN, donc, se trouvera très souvent en entrée de gamme grâce à son prix contenu, ou dans des écrans de joueurs pour sa capacité à atteindre de hautes fréquences (240 Hz et plus). Cette technologie est toutefois connue pour ses faibles angles de vue.

L’IPS et le VA sont souvent au coude à coude chez les revendeurs et dans les modèles pour joueurs, puisqu’ils permettent de créer des dalles assez rapides (144 Hz). Quelques points les distinguent cependant : l’IPS se démarque surtout par de meilleurs angles de vision, quand le VA brille par son contraste élevé (jusqu’à 4000:1).

Tous nos guides d'achat