105 résultats pour "les bricoleurs"

The Planet Crafter - Jardinez, c'est gagné

On le sait, notre système pénal est en crise. La prison ne sert à rien. Les conditions de détention sont épouvantables. L'administration pénitentiaire peine à recruter. La récidive est au plus haut. Pourtant, aucun candidat à l'élection présidentielle ne propose la moindre réforme dans ce domaine. C'est donc une fois de plus vers le jeu vidéo qu'il faut se tourner pour trouver la solution.

Rust - Le solo, ce diamant brut caché au cœur de Rust

Avec ses bases vulnérables à des pillages au cœur de la nuit, Rust compte parmi les jeux multi les plus brutaux, les plus impitoyables. Pour profiter de son monde ouvert fabuleux, bourré de liberté, de beauté et de mystère, il faut donc faire partie d’un groupe de vétérans soudés ou être prêt à veiller jusqu’à l’aube en solitaire. À moins de le transformer en jeu solo.

Infernax - Pardon aux mamans

Je sais que je peux être un peu bourru par moments. Pourtant, le Kahn Lusth qui tronçonne les jeux vidéo par pack de douze est aussi celui qui aide les mamies à traverser la rue, qui s'émerveille devant « le doublage des p'tits loupiots » dans A Plague Tale, qui MAIS SA MÈÈÈÈÈREUH !

Neo Scavenger - Toto's Bizarre Adventure

Pour la plupart des gens, Neo Scavenger est une promesse d'aventure, un jeu qui sent bon les fantasmes post-apo', où l'on taille des bâtons en pointe et où l'on vole des sacs de couchage à des familles sans défense, où l'on se bat à coups de tessons de verre et où l'on défonce des portes au pied-de-biche. Mais pour nous, à Canard PC, c'est avant tout un voyage dans la mémoire, une bouffée de nostalgie qui nous ramène à ces lundis matin où Toto-la-déglingue, notre ancien maquettiste de l'extrême, nous racontait ses week-ends. Depuis cette époque, mon personnage de Neo Scavenger n'est plus un anonyme qui tente de survivre dans les terres désolées. Il s'appelle Toto.

Doom

Doom n'est pas seulement un jeu légendaire, qui a marqué l'imaginaire d'une génération, comme Pac-Man, les Ultima, les Zelda ou Secret of Mana. Avec Doom, id Software n'a pas seulement peint la Joconde, il a inventé la peinture.

Le grand plaisir du jeu : récupérer les meilleures pièces détachées des ennemis vaincus.
Cogmind - Aïe, Robot

Galvaudé, usurpé, maltraité, le terme rogue-like ne veut plus dire grand-chose aujourd'hui. N'importe quel jeu qui n'autorise pas les sauvegardes s'en voit immanquablement affublé. Que cessent ces salamalecs ! Voici donc un vrai rogue-like, un pur, un dur, un authentique, avec le moteur graphique d'un Minitel et une interface de traitement de texte des années 1980.

Metro Exodus - L'aventurier du rail

Admirez l’audace : 4A Games aurait facilement pu pondre une suite convenue aux deux Metro, un jeu linéaire où il aurait fallu guider Artyom dans les souterrains moscovites dédiés aux transports en commun. À la place, les Ukrainiens ont voulu innover. Ils se sont posé une question toute simple : qu’est-ce qui est encore mieux qu’un métro ? La réponse, bien sûr, tient du bon sens : un train.

A Plague Tale : Innocence - Allez en peste

Dans la vie, il y a le Kahn Lusth de Canard PC qui découpe des jeux et dit tout le temps des gros mots. Celui-là déteste les gosses et préférerait se mettre un coup de machette dans les boules plutôt que d'engendrer une quelconque descendance. Mais il y a aussi le Kahn Lusth du privé, qui aime sincèrement la progéniture qu'il croise dans les cercles familiaux et amicaux. Deux êtres que tout oppose et qui, le temps d'un jeu, vont se donner la main.

Eco : le laboratoire idéologique de la communauté Canard PC - Marx et Smith sont sur un bateau...

Dans le numéro précédent, on vous parlait d'Eco. Un jeu en accès anticipé qui emprunte beaucoup à Minecraft, mais en un peu plus hardcore, et dans lequel les joueurs d'un même serveur doivent collaborer pour détruire un astéroïde qui menace leur planète. Mais que se passe-t-il quand le gros caillou a été pulvérisé une fois, deux fois, cinq fois… ? Pour les membres de la communauté Canard PC, la réponse fut tout sauf banale : bricoler un serveur modifié, sans menace exogène, et utiliser les outils économiques, écologiques et politiques du jeu pour le transformer en un laboratoire idéologique dans lequel deux factions, les capitalistes et les communistes, allaient se livrer une – aimable – compétition.

Battlestar Galactica Deadlock - Adama sur mon bidet

Oui, je suis d'accord avec vous. Un vrai jeu vidéo Battlestar Galactica, ça manquait. Alors le studio australien Black Lab Games a eu la bonne idée de bricoler un de ses titres (Star Hammer : The Vanguard Prophecy, sorti dans l'indifférence générale en 2015) pour l'adapter à la célèbre série de science-fiction.

Prey : Mooncrash - Bien luné

On commet tous des erreurs, dans la vie. Je dis « on », c'est pour généraliser : tout le monde est bien conscient que quelqu'un comme ackboo se trompe beaucoup plus que les autres. Mais voilà, des fois, à Canard PC, on se goure collectivement, comme quand on a décidé, à la sortie de Mooncrash, de l'ignorer au motif que « c'est juste un DLC, pas la huitième merveille du monde » (ce qui constitue le seuil minimum à franchir pour mériter une page dans notre auguste magazine). Aujourd'hui, je le reconnais devant vous : nous nous trompions. Parce que oui, Mooncrash pourrait bien être la huitième merveille du monde.

Metal Gear Survive - Prison avec survie

Ça n'est un secret pour personne : depuis son annonce en août 2016, je voue une haine brûlante et irrationnelle à Metal Gear Survive. Beaux joueurs et visiblement pas si vexés, les bureaux de Konami France nous ont ouvert leurs portes pour me laisser jouer quelques heures à la campagne solo de leur nouveau bébé.

Park Beyond - Car nous n'oublierons jamais Mirapolis

On parle beaucoup de l'inflation des prix, car la classe dirigeante adore nous expliquer pourquoi il faudra bientôt payer notre baguette quinze euros. Mais un autre problème macro-économique majeur est passé sous silence par les médias mainstream : l'inflation du nombre de jeux de gestion de parc d'attractions.

Pathfinder : Wrath of the Righteous - Danse avec l'élu

Il a toujours déployé beaucoup d’énergie pour me charmer. La première fois, c’était une nuit de 1998, en plein été indien. Il faisait chaud, on a dansé un slow. Pas le plus fusionnel de ma vie. On s’est revus ; tous les deux ou trois ans ça recommençait. Mais rien à faire, il m’a toujours laissé de marbre. Alors aujourd’hui, il peut être fier, l’infinity engine, d’avoir réussi à me séduire.

Assassin’s Creed Valhalla - Normand fait des jeux vidéo

Lorsqu’une série de jeux qui repose beaucoup sur la beauté et l’exotisme de ses décors choisit l’Angleterre comme nouveau cadre, on sait que quelque chose a foiré : c’est comme si le prochain Star Trek était tourné à Rouen. Mais les développeurs d’Ubisoft sont rusés, et pour nous donner envie de visiter leur Angleterre féodale, ils ont fait d’immenses entorses à la réalité. Par exemple, dans Assassin’s Creed Valhalla, il fait beau.

Icarus - Encore trop près du soleil

Internet adore pester contre le créateur de DayZ, Dean « Rocket » Hall, un visionnaire qui a la fâcheuse réputation d’abandonner ses projets en cours de route. Avec Icarus, il prouve une fois de plus qu’il est capable d’avoir des idées géniales… et que les transformer en jeux perfectionnés, finalement non, ça le gonfle, il a piscine.

Solasta : Crown of the Magister - Vu à la tablée

Solasta commence avec quatre aventuriers qui se rencontrent dans une taverne pour attendre un mystérieux donneur de quête, ce qui est le début de partie le plus commun, le plus classique, le plus éculé du jeu de rôle sur table. Le genre de démarrage que tous les rôlistes ont vécu dix fois au lycée. Mais l’avoir choisi pour démarrer Solasta est un coup de génie. Car aujourd’hui qu’il est devenu si rare, l’utiliser, c’est envoyer un message rassurant : « vous êtes à la maison ».

Sortir sur mobile - Choisir la bonne plateforme pour son jeu

Vous développez un jeu ! C’est merveilleux, vous n’en dormez plus, mais c’est merveilleux. Et comme la création avance à grands pas, vous commencez à réfléchir à comment distribuer votre œuvre, comment toucher le plus de monde possible, et surtout le bon public. Examinons ensemble les différentes plateformes de distribution numérique et leurs obstacles : le PC, la console et le mobile.

Sortir sur PC - Choisir la bonne plateforme pour son jeu

Vous développez un jeu ! C’est merveilleux, vous n’en dormez plus, mais c’est merveilleux. Et comme la création avance à grands pas, vous commencez à réfléchir à comment distribuer votre œuvre, comment toucher le plus de monde possible, et surtout le bon public. Examinons ensemble les différentes plateformes de distribution numérique et leurs obstacles : le PC, la console et le mobile.

Le pire des jeux de rôle - Fumble Bundle

« Il n’y a pas de mauvais jeux de rôle, il n’y a que de mauvais maîtres de jeu », disait l’ancien pape Benoît XVI après avoir dirigé une campagne ratée d’In Nomine Satanis, l’un de ses loisirs méconnus. Certains manuels mériteraient pourtant d’être enfermés à jamais dans les archives du Vatican, juste à côté du seul exemplaire connu de « Bricoler sans clous avec Jésus ».