Inscrivez-vous gratuitement

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez auprès des abonnés pour obtenir gratuitement accès aux articles !

Image abonnement par défaut

Abonnez-vous

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses.

Derniers articles Jeu de plateau

Nigel Richards, le rouleau compresseur du Scrabble - Tout de suite les grands mots

Depuis 2015, le très sérieux milieu du Scrabble francophone (plus de 20 000 licenciés) est dominé par un cycliste néo-zélandais qui ne parle même pas notre langue. Plusieurs figures françaises du Scrabble nous ont raconté comment leur communauté encaisse le choc.

Alice is missing - Le silence des ados

«C’est vraiment le meilleur jeu de rôle de l’année, vous savez ?
– Votre baguette, c’est aux graines ou normale ?
– C’est tellement intense en émotions, hyper prenant, et il suffit d’avoir une heure trente devant soi…
– Je n’ai pas une heure trente, je travaille, Madame. Je vous ai mis aux graines, c’est un euro vingt.
– Ça se joue entièrement par écrit, et on peut utiliser des GIF ! Vous avez déjà fait du jeu de rôle avec des GIF animés, vous ?
– Bon, maintenant vous sortez ou j’appelle les flics ! »

Precognition - Un petit verre devin ?

En entrant chez Irma, j’étais plein d’espoir. C’était une sommité. Imaginez, elle avait tout de même prédit la chute du mur de Berlin (dès 1995 !), ou encore le Trumpisme, avec son célèbre « Il viendra, l’homme jaune et fou ». J’étais plein d’espoir… et de questions.

Twilight Struggle 2022 - URSS mal léché

Il était écrit que ce numéro serait celui où je râlerais comme un Italien découvrant une pizza à l’ananas dans son assiette. Dis patron, c’était trop demander que d’avoir un peu plus qu’une seule page pour parler du meilleur wargame de tous les temps ? Comment veux-tu que j’explique à nos lecteurs bien-aimés pourquoi ils doivent craquer séance tenante ? Non ? Pas même une demi-page de plus ? Tssss, tu t’ivanises de plus en plus, mon pauvre Kahn…

Castle Itter - Fous Alliés

Le château Itter avait été transformé en prison par le Reich. À la toute fin de la guerre, il a été repris et défendu, et ses prisonniers libérés. Une histoire banale en somme. Mais si j’y ajoute une alliance improbable, un basque bondissant, la sœur du Général de Gaulle et un tank amoureux, vous n’allez pas me dire qu’on ne tient pas le meilleur matériau possible pour un jeu de plateau ? Bonne nouvelle, il existe.

Let's Role - Déjà solide comme un rock

À ma gauche, il pèse 45 kilos et pourrait bien crever d'un rhume, j'ai nommé l'idole des vieux : Roooooll20 ! À ma droite, doté de cuisses larges comme des troncs d'arbre et capable de maîtriser un système de jeu de rôle comme certains matent un taureau : Fouuuuundryyyy ! Et au centre, c'est l'outsider, il bave de rage et veut mettre des patates à tout le monde : Leeeet's Rooooole !

Dossier jeu de plateau

Les Livres dont vous êtes le héros - Des jeux presque drôles

Si vous êtes de ma génération, vous avez forcément passé un été ou deux à feuilleter ces bouquins dans un grenier poussiéreux ou allongés sur la pelouse. Si vous êtes comme moi, vous avez sans doute triché un peu, en gardant un index calé sur le numéro précédent, au cas où vous rencontreriez une mort aussi soudaine qu’inattendue. Et si vous êtes aussi curieux que moi, vous vous demandez peut-être ce que sont devenus ces ouvrages empreints d’un parfum de nostalgie.

Festivals et accessibilité - Des lieux pas si communs

Ce que je préfère en festival, c’est jouer avec des personnes de tous horizons, dont je ne sais rien à part qu’elles jouent vert et défensif ou qu’elles ont su dessiner Louis XV avec des légumes. Cette image d’Épinal très We are the world n’est pas forcément fausse. Sauf que pour vraiment pouvoir tomber sur n’importe qui en festival, il faut que ces événements puissent être accessibles à tous. Économiquement, la plupart des conventions sont gratuites ou peu chères, ce qui d’ailleurs relève généralement d’une volonté de ne pas rester entre passionnés. Mais concernant l'accessibilité aux différents types de handicaps, autant vous dire que c’est encore en travaux.

Bronzez la tête dans le pion - L'art de jouer en société sur mobile

Pour les veinards qui ont la chance de partir, les vacances d’été sont l’occasion de soirées entre amis ou en famille, généralement autour de mixtures plus ou moins douteuses. Sauf que les départs vers les destinations exotiques posent un gros problème aux pousseurs de pions que nous sommes : la place. Mais oubliez le semi-remorque pour déménager votre ludothèque, car voici un petit florilège de bonnes adaptations à grignoter sur votre portable.

Les dés pimpés

Peindre à l'économie : Partie 1 - Coincez enfin ce maudit argent double

Développer sa méthode de peinture est une démarche très personnelle, presque intime, qui s’enrichit et s’affine au fil du temps, au fil des expériences, mais aussi et surtout au gré des astuces que l’on apprend à force de pratique… Pourtant, un constat finit souvent par être posé, en particulier sous la forme d'un « pfoulàlà, qu'est-ce que ça me coûte comme temps/argent ». Mais plutôt que de vous hurler « FAUX ! ARCHI-FAUX ! » dans les oreilles, prenons le temps de vous faire découvrir quelques trucs et astuces qui vous permettront, dans un premier temps, d'économiser votre argent si durement gagné.

Peindre à l'économie : Partie 2 - Au temps que possible

Économiser de l'argent c’est bien, mais gagner en temps et en efficacité c’est encore mieux. Alors voici une petite liste non exhaustive des tips et autres bidouilles, très utile lorsque votre Graal absolu consiste à faire un maximum de choses en un minimum de temps.

L'abécédaire du ludiste bien équipé - A… comme Accessoires

Les éditeurs font le plus souvent un travail formidable, c’est entendu. À votre grand émerveillement, tout est parfait dans la boîte, prêt à l’emploi, sans une seule faute de goût. Pourtant, malgré cette splendeur, il vous prend parfois l’idée saugrenue de pousser plus loin, de taper dans l’exagération et de vouloir sublimer votre goût pour l’esthétisme. C’est pourquoi j’ai décidé de tremper mes mains dans le cambouis pour proposer un petit florilège des à-côtés, ceux dont on pourrait se passer… ou pas.

Test jeu de rôle

Mutants & Masterminds, 3e édition - « Somebody saaaaave me »

Lecteurs de comics, adeptes des films de super-héros, n’essayez pas de me faire croire que vous n’avez jamais rêvé d’avoir des super-pouvoirs. Voler, lire dans les pensées, ne jamais être en retard ? Eh bien désormais, plus besoin de maîtriser la langue de Shakespeare pour créer votre ‘Super’, puisque après 20 ans d’attente, le grand classique Mutants & Masterminds arrive enfin dans la langue de Superdupont.

Cats ! la Mascarade (2e édition) - Moi vouloir être chat

« Je me présente, mon nom est Wra’Rou. Si j'enfreins ainsi la Mascarade, c’est que je sais que ma consœur Miou effacera vos mémoires après lecture de ce substitut mémoriel que vous appelez magazine. Vous les simiesques pensez être l’espèce dominante ? Vous avez tout faux. »

Shadowrun 6 contre Anarchy - Choisissez votre Sixième Monde

Vous avez déjà entendu l’expression « brouette de d6 » ? Eh bien, ça vient de Shadowrun. Avec son système de réussites, il y a parfois tellement de composantes à prendre en compte pour chaque action, qu’on se retrouve facilement avec plus de dés que ne peuvent en contenir les paluches de Kahn. Mais ce n’est pas le risque de syndrome du canal carpien qui attire les rôlistes vers Shadowrun, mais plutôt son univers foisonnant dans un futur dystopique fait de magie, de cyber-technologie et de méta-humains.

À venir jeu de rôle

Root - Le jeu de rôle - Racines et corneilles

Avec le jeu de société du même nom, il y avait déjà de quoi être sur la Root toute la sainte journée. Dans cet affrontement sylvestre où l’on se dispute les clairières, chaque faction (les oiseaux, les rongeurs, les gros minets…) a sa mécanique propre. Il y a aussi un brin de fluff, et je ne parle pas que des oreilles des protagonistes : l’asymétrie est explicitée par le lore. La tentation de développer tout ça était grande, et c’est ce qui aurait donné lieu à l’adaptation en jeu de rôle.

Blade Runner RPG - À quoi ça sert que Ducros il se deckardcasse ?

On n’y distinguait goutte dans cette ruelle mal éclairée, tout juste auréolée du rose sale du néon géant dans l’avenue en contrebas. Un petit crachin insistant me caressait les joues, s’insinuait sous mon imperméable et me trempait jusqu’aux os. Pas évident dans ces conditions de distinguer la silhouette de cette pauvre gosse, le dos au mur, à côté d’une poubelle débordant de déchets en tout genre. Un autre que moi aurait sans doute passé son chemin et cherché ailleurs. Pas de chance pour elle, c’est sur moi qu’elle était tombée. On allait régler ça en douceur et sans accroc.

L’Ombre du Seigneur Démon - Casse-toi tu pues, et marche à...

Après vous avoir parlé du summum de la mignonnerie avec Mon Petit Poney, plongeons un instant dans les abysses du désespoir avec cette intrigante Ombre du Seigneur Démon. Le bouquin, issu d’un financement participatif à succès en avril dernier, plonge les joueurs dans un univers pas forcément aguichant.

Dossier jeu de rôle

Du JDR en solo - Rôle by myself

« Une envie de jeu de rôle, ça n’attend pas ! » Non, cet emprunt lamentable à une pub Peugeot ne vise pas à vous vanter les mérites du jeu sans matériel en voiture (quoiqu’on pourrait parler de Ribbon Drive…), mais simplement à évoquer les bénéfices du jeu de rôle solo. Car en plus d’être – vous l’ignorez peut-être – possible, il est évidemment antioxydant et donne le poil brillant.

Les Mégaparties - Le PJ en rêve, le MJ en crève

Il fut un temps où ma calvitie naissante ne concurrençait pas encore celle de Kahn. Un temps où j’étais capable de tenir 72 heures sans dormir ou presque. Un temps où, étudiant oisif, j’étais capable de me perdre en conjectures sur la pertinence ou non d’un monstre au croisement T du donjon D. Un temps où j’étais devenu, bien malgré moi, le MJ attitré pour Donjons & Dragons. Un temps où tous mes potes aimaient le jeu de rôle. Le temps béni des mégaparties.

Mazes & Monsters - Quand Tom Hanks diabolisait le jeu de rôle

Tout le monde aime Tom Hanks. Ne pas aimer Tom Hanks, c’est donner un coup de pied à un chiot, l’asperger d’essence, craquer une allumette et lâcher « quoi, qu’est-ce qu’il y a ? » face à des regards médusés. Sauf les rôlistes. Les rôlistes ont une raison de détester Tom Hanks.