Dossier jeu vidéo

Les nouveaux jouets du cybersexe - En 3D et sans les mains

Dans la jungle. Sur les plages. Près des montagnes. Désolé, j'ai cherché partout, je n'ai pas encore trouvé d'androïdes sexuels ultra réalistes prêts à assouvir nos plus inavouables fantasmes. Peut-être existe-t-il des prototypes dans les laboratoires de Boston Dynamics ou le placard d'Elon Musk, mais en attendant, rien sur Amazon, rien sur Cdiscount.

Notre aventure au pays des jeux érotiques - Tout un univers mis à nu

Les jeux vidéo, vous connaissez. Vous avez écumé Bordeciel, vaincu l’Ender Dragon, retapé la ferme de votre oncle et joué au foot avec une bagnole. Mais peut-être qu’à côté de ça, vous n’avez jamais touché à un jeu porno. Peut-être que votre carte mentale du jeu vidéo comporte une grande étendue vierge et mystérieuse. Alors montez à bord du navire Canard PC car cette terra incognita, on va l’explorer ensemble. Et n’oubliez pas votre machette, il paraît qu’il y a plein de tentacules dans le coin.

Note : sur les images de ce dossier, le floutage a été à chaque fois effectué par nos soins.

N'importe quoi, n'importe quand - Couly, cette feignasse, part à la retraite...

Notre magazine ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui sans le coup de crayon et les idées de notre ami Didier Couly. Tantôt grotesque, pince-sans-rire ou sérieux (surtout lorsqu'il fait de l'humour), notre illustrateur part aujourd'hui goûter une retraite bien méritée. L'occasion pour nous de revenir en questions et en images sur le parcours d'un artiste pour qui « con » est autant une ponctuation qu'un état d'esprit.

Portrait : Frédérick Raynal - Comment un informaticien a participé à créer le genre du survival horror

Un homme endimanché s'avance d'un pas déterminé vers une vaste propriété isolée, quelque part dans un coin luxuriant de la Louisiane. Il est observé par une étrange créature, dont on entrevoit tout juste les pattes griffues agrippées à un rebord de fenêtre. C'est l'introduction d'Alone in the Dark, sorti en 1992 et influencé par les films de Romero et les nouvelles de H.P. Lovecraft – et qui, en trente ans d'existence, aura lui-même donné naissance au survival horror, imposé durablement sa marque sur le genre et terrifié des générations entières avec une poignée de polygones.

La France et le jeu d'auteur - Tour d'horizon à auteur d'hommes

Au début des années 1990 commence à apparaître dans la presse de jeu vidéo anglo-saxonne l'expression, empruntée au monde de la musique électronique, de french touch. Car à les croire, il existerait une manière propre aux Français de créer des jeux vidéo : une approche très « cinématographique » des visuels et des scénarios et, surtout, un certain goût pour le jeu d'auteur. Mais qu'entend-on par là ?

L'âge rebelle du jeu vidéo français - Flamme des années 80

Avant la french touch des années 1990, faite de cinematic platformers et de jeux de science-fiction à l'ambiance onirique, il y en a eu une autre, plus radicale, plus politique, plus punk. Tour d'horizon des créateurs français des années 1980, pour qui le jeu vidéo était avant tout une contre-culture.

Ukraine : le cas de conscience de la simu' militaire

Pour ceux qui aiment jouer à la guerre, les conflits armés du monde réel sont une aubaine. Cartes stratégiques, rapports détaillés et vidéos de soldats au combat fournissent une puissante source d’inspiration – qui ne soulève aucune question dérangeante lorsqu’elle concerne une contrée aux antipodes. Mais lorsque la guerre touche un pays d’Europe, la pratique de la simulation militaire devient tout d’un coup plus épineuse.

Interview : Jehanne Rousseau - « Le jeu vidéo n'est pas un domaine où il y a du star system, et tant mieux. »

En tant que co-fondatrice du studio français Spiders (Mars : War Logs, Greedfall ou Steelrising, entre autres) et co-créatrice de La Bourse JV, qui permet chaque année à une dizaine d'étudiants de s'offrir des études dans le jeu vidéo, on pourrait penser que Jehanne Rousseau est l'une de ces figures françaises de l'industrie, un nom à mettre à côté de ceux de Frédérick Raynal, Éric Chahi ou Paul Cuisset. Mais le plus important, à mesure qu'elle répond aux questions, semble être le « co ». À l'entendre, dans le jeu vidéo, il n'y a pas de grands noms, pas de stars : seulement des équipes d'individus qui travaillent ensemble en se nourrissant des apports des uns et des autres.

Le photoréalisme, obsession des années 1990 - Bienvenue dans le désert du réel

Il suffit de se rendre dans n'importe quelle convention geek pour s'en convaincre : le jeu vidéo est un repaire d'esthètes et de gens raffinés, aux mœurs délicates et au goût irréprochable. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Si aujourd'hui on vante les directions artistiques audacieuses et les propositions graphiques originales, pendant les années 1990, tels de sales nouveaux riches, les joueurs n'avaient qu'un mot à la bouche : photoréalisme.

La ruée vers le gore - Comment la course à la fidélité graphique fait évoluer notre rapport à l’horreur

Depuis le temps qu’on nous bassine avec le photoréalisme, les jeux n'ont jamais cessé de s’en approcher au cours de ces dernières années. Ce n'est pas vraiment un souci quand il s'agit de reproduire le visage poupin d’un personnage de J-RPG ou un environnement champêtre peuplé d’agneaux qui broutent paisiblement, mais cela peut s'avérer un peu plus problématique pour les développeurs lorsqu'il est question de mettre en scène une éviscération ou la naissance d’une créature constituée de huit têtes de fœtus sanguinolentes.

Vous pouvez lire aussi

Wreckreation - Un tremplin d'émotions

Nan mais vous savez, quand on est journaliste de jeu vidéo, on est vite blasé. À force de tester des dizaines de jeux, on a forcément tout vu. Prenez Wreckreation par exemple. C'est bien mignon de vouloir refaire Burnout Paradise, mais on y a déjà jo... Attendez, c'est un tremplin qui vient d’apparaître là ?

Infection Free Zone - L'apocalypse, c'est toujours plus sympa chez soi

Montargis. Le Futur. J'ai rejoint quelques survivants cachés dans les ruines de la mairie. Des hordes de zombies patrouillent rue Chatouillat. Mais nous sommes affamés. Pour trouver de la nourriture, Patrick propose d'aller fouiller le supermarché « Halle 2000 », rue Van Linden.

City Bus Manager - Je monte, je valide

Les vétérans de la simulation aérienne connaissent bien Aerosoft qui, depuis les années 1990, fait son beurre en vendant des avions et des aéroports pour Flight Simulator et X-Plane. Cette échoppe située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (première fois de ma vie que j'écris le nom de cette région allemande) entretient aussi une petite activité d'éditeur de jeux vidéo plus classiques.

Les Mondes d'Aria - Rôles et jeunesse

Je déteste les jeux qui font du fan service, surtout lorsque celui-ci repose sur une youtuberie ou twitcherie en vogue. Alors quand un développeur des Mondes d'Aria me propose de passer à la rédac pour me montrer sa production basée sur Game of Rôles, je lui dis oui et je planque ma tronçonneuse dans un coin de la pièce, prête à démarrer.

Big Ambitions - L'entrepreneur, ce héros moderne

Moi, vous savez, j'en ai bavé pour arriver là où j'en suis. Quand j'ai débarqué à Montargis, j'avais trois euros cinquante en poche. J'ai bossé comme un chien 28 heures par jour pour arriver au sommet.