Dossier jeu vidéo

Un moteur en colère - Et si l'Unreal Engine 5 rendait enfin les jeux plus beaux ?

De quand date votre dernière « claque graphique » ? Oui, c'est loin. Après une phase d'accélération vertigineuse dans les années 2000, la technologie du rendu 3D sur PC s'est mise à ronronner. Certains disent même que nous sommes rentrés dans l'ère post-graphique, où le nombre de polygones, la finesse des textures, le réalisme des environnements n'ont plus d'importance.

L'envers du décor - Comment les environment artists habillent les AAA

Beaucoup de critiques se sont émus des niveaux sophistiqués de Deathloop, de ses repaires secrets dignes des plus grands méchants de James Bond, de ses cavernes souterraines et de ses appartements ornés d'affiches psychédéliques. Pour moi, l'émotion est survenue face à un burger parfaitement modélisé, comme je m'étais extasiée sur les tubercules de pommes de terre de Resident Evil Village ou les quignons de pain de Silent Hill 3 avant lui.

Les adaptations de Harry Potter - L'embarras du choixpeau

Souvenez-vous, c'était en 2019. Canard PC commençait à peine à se mettre à la vidéo. Et là, sur le plateau d'O'Gaming, Izual lâchait la bombe qui allait entraîner le rappel de l'ambassadeur anglais aux États-Unis puis, par rebond, accélérer l'achèvement du Brexit : « Franchement, Harry Potter c'est mieux que Star Wars. » Faute diplomatique, oui, mais surtout faute de goût, en tout cas en matière de jeux vidéo. Avant Hogwarts Legacy, de bons jeux Harry Potter, il n'y en avait pas eu des tonnes.

Indie Game Lyon - Reportage dans la gueule du lion

Fin février se déroulait l'Indie Game Lyon, rendez-vous des développeurs lyonnais de jeux vidéo indépendants. Au programme de cette troisième édition, reportée d'un an pour cause de Covid : présentation de jeux, gamejam, tables rondes et conférences. Assez pour justifier un voyage dans la capitale de la gastronomie et un retour à Paris alourdi de cinq kilos de notes de frais de bouche.

Dans la peau d'un personnage de GTA RP - Comment un mod de GTA Online est devenu un gigantesque théâtre d'improvisation

Depuis maintenant plus de cinq ans, des centaines de milliers de joueurs passent par le mod FiveM pour faire du roleplay sur GTA Online. Sur place, il n'est pas question de tuer des gens gratuitement, d'embrouiller des PNJ sans défense ou de conduire comme un fou furieux : les joueurs s'y inventent des personnages et ne sortent jamais de leur rôle, qu'il s'agisse d'un mécanicien malpoli, d'une pop star en devenir ou d'un gangster surpuissant.

Et Microsoft avala Activision - Quand la très grosse bête mange la grosse

Fin 2021, au plus haut de la tourmente dans laquelle était pris Activision Blizzard et sous l'impulsion de quelques cadres haut placés, Phil Spencer, boss de la division Xbox, a téléphoné à Bobby Kotick et à son entourage pour leur faire part de son soutien en ces moments difficiles et leur rappeler que Microsoft et Xbox étaient soucieux de la façon dont leur partenaire traitait les employés féminins. Voilà, en tout cas, la version officielle.

Les NFT dans les jeux vidéo - Spéculations et divisions

En ce début 2022, le monde ne tourne pas très rond, mais toujours aussi vite. Voilà un mois à peine que Ivan Le Fou prévenait des dangers potentiels des NFT dans les jeux vidéo, que ces petites bêtes semblent déjà avoir contaminé une bonne partie de l’industrie. État des lieux (temporaire) avant que le moindre décor vidéoludique ne devienne payant.

La destinée Riot Games - De la bulle d’oseille au bulldozer

Riot Games est enfin sorti de la tranchée. Le studio californien s’est longtemps concentré sur son inépuisable machine à cash League of Legends, mais depuis 2019 il multiplie les projets ambitieux. Ses nouveaux jeux concurrencent les poids lourds du secteur. Sa récente série d’animation jouit d’un succès planétaire. Et son univers, celui de League of Legends, s’apprête à devenir un incontournable du jeu vidéo.

Arcane - Une série réalisée par des gens fortiches

Bon, normalement, vous n'êtes pas passé à côté d'Arcane, la série adaptée de l'univers de League of Legends qui fait un carton sur Netflix. Que vous l'ayez regardée ou non, difficile de ne pas entendre parler d'un succès critique et public qui a un peu surpris tout le monde, à commencer par Nicolas Laurent, le PDG de Riot.

La machine de guerre Riot Games

Un MOBA, de nouveaux jeux en gestation, une branche dédiée à l'édition et même une série sur Netflix. L'année 2021 aura été particulièrement chargée pour Riot Games, l'occasion pour notre rédaction de revenir sur son histoire, ainsi que ses projets actuels et à venir.

Vous pouvez lire aussi

Wreckreation - Un tremplin d'émotions

Nan mais vous savez, quand on est journaliste de jeu vidéo, on est vite blasé. À force de tester des dizaines de jeux, on a forcément tout vu. Prenez Wreckreation par exemple. C'est bien mignon de vouloir refaire Burnout Paradise, mais on y a déjà jo... Attendez, c'est un tremplin qui vient d’apparaître là ?

Infection Free Zone - L'apocalypse, c'est toujours plus sympa chez soi

Montargis. Le Futur. J'ai rejoint quelques survivants cachés dans les ruines de la mairie. Des hordes de zombies patrouillent rue Chatouillat. Mais nous sommes affamés. Pour trouver de la nourriture, Patrick propose d'aller fouiller le supermarché « Halle 2000 », rue Van Linden.

City Bus Manager - Je monte, je valide

Les vétérans de la simulation aérienne connaissent bien Aerosoft qui, depuis les années 1990, fait son beurre en vendant des avions et des aéroports pour Flight Simulator et X-Plane. Cette échoppe située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (première fois de ma vie que j'écris le nom de cette région allemande) entretient aussi une petite activité d'éditeur de jeux vidéo plus classiques.

Les Mondes d'Aria - Rôles et jeunesse

Je déteste les jeux qui font du fan service, surtout lorsque celui-ci repose sur une youtuberie ou twitcherie en vogue. Alors quand un développeur des Mondes d'Aria me propose de passer à la rédac pour me montrer sa production basée sur Game of Rôles, je lui dis oui et je planque ma tronçonneuse dans un coin de la pièce, prête à démarrer.

Big Ambitions - L'entrepreneur, ce héros moderne

Moi, vous savez, j'en ai bavé pour arriver là où j'en suis. Quand j'ai débarqué à Montargis, j'avais trois euros cinquante en poche. J'ai bossé comme un chien 28 heures par jour pour arriver au sommet.