65 résultats pour "pc shadow"

Helldivers
La caravane patche de novembre 2018 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Desperados III - Touche pas à mon colt

Au commencement, il y eut Commandos, et la lumière fut. Ce mélange d'infiltration et de contrôles à la Baldur's Gate était plaisant, bien sûr, mais le jeu tomba dans un travers, puisque ses cartes trop petites tendaient à transformer chaque mission en un puzzle doté d'une seule issue. Machin distrait le garde allemand pendant que bidule l’assomme et, bravo, vous avez trouvé la solution. Une façon de faire qui, aujourd'hui, semble être à des kilomètres des titres de Mimimi.

Rust
La caravane patche de mars 2020 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Deep Rock Galactic
La caravane patche de janvier 2019 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
La Citadelle de Half-Life 2, aussi menaçante que doit l'être tout bâtiment administratif.
Du forgeron invisible au coiffeur de l'ombre - Je me suis posé des questions et je n'aurais vraiment pas dû

Pour estimer la qualité et la cohérence d'un univers de jeu vidéo, une frange particulièrement extrême de rôlistes se pose la question suivante : « Qu'est-ce que les gens mangent ? » Si le joueur trouve une réponse satisfaisante lors de son exploration, par exemple des champs cultivés, du bétail ou des silos à grain, alors la logique du monde est sauve. L'astuce se décline en tout un tas de variantes inoffensives : « Où est-ce que les gens dorment ? », « où puisent-ils leur eau ? » et « où travaillent-ils ? ». Hélas, de dangereux déviants ont perverti cette méthode avec des obsessions douteuses et un absurde souci du détail. Moi, par exemple, la question que je n'arrive pas à me sortir de la tête, c'est : « Qui a décidé qu'il devait y avoir des pics, là ? »

L'image est un peu sombre, les couleurs un peu ternes, mais le flux vidéo diffusé par Sony passe quand même très bien sur des titres « propres » comme Killzone Shadow Fall (PS4).
Playstation Now

Site web : www.playstation.com
Prix : 17 euros par mois
Catalogue actuel : 500 jeux PS3 et PS4

Divinity : Original Sin 2
La caravane patche d'août 2018 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Ion Maiden - Maiden 2018

Je viens juste d'ouvrir mon traitement de texte et déjà je sue à grosses gouttes, terrifié devant l'épreuve qui m'attend. En même temps, ça nous pendait au nez depuis longtemps, il fallait bien que ça finisse par arriver. Le pire cauchemar du plumitif de jeu vidéo : le jeu dont le titre contient un calembour parfait, meilleur que tous ceux qu'on pourrait imaginer. Ion Maiden, sans déconner... Rien que pour ça, le jeu de Voidpoint méritait d'être salué. D'ailleurs, avant d'y jouer, je ne m'attendais pas à lui trouver beaucoup d'autres qualités.

Les intérieurs sont bien gérés, même s'il faut parfois un peu gigoter la caméra pour pouvoir sélectionner correctement un placard à looter.
Partisans 1941 - X-COM, Commandos et Communisme

Quelques cabanons dans les bois. Un poulailler. Un petit atelier de bricolage. Des camarades jeunes, beaux et vigoureux prêts à égorger du SS au couteau rouillé pour que triomphe la mère Patrie dans son combat contre la barbarie nazie. Voilà, le décor est posé, nous sommes bien, nous sommes des partisans en 1941.

Prodeus - Le gore s'acharne

Quelque part dans une ferme de serveurs de Shenzhen, un algorithme très primitif tourne depuis dix ans et tente toutes les permutations possibles d'un lexique d'une centaine de mots pour créer les titres des futurs jeux en ligne chinois : Battle of Warriors, Warriors of Battle, Dragons of War, War of Dragons... et ne s'arrêtera que lorsque Tencent aura gagné assez d'argent pour racheter le monde entier. Bien décidés à ne pas laisser à l'Empire du milieu le monopole du développement en batterie, les développeurs indés américains contre-attaquent depuis deux ans avec leur propre algorithme, chargé de produire tous les concepts possibles de fast-FPS.

Izual se demande qui allume les torches dans les donjons abandonnés de Skyrim. Moi j'aimerais savoir qui fait la poussière dans le palais éternel d'Echo.
Echo - Répétition générale

Quoi qu'en pensent ces pisse-froid de profs, qui passent leurs week-ends à traquer les plagiats de Wikipédia dans des piles de copies pour un salaire horaire dont même un employé de Foxconn ne voudrait pas, il y a une certaine beauté dans le copier-coller. Dupliquer sans limite des bâtiments et des modèles 3D jusqu'à l'absurde ou à l'infini, n'est-ce pas magnifique ? C'est la question que nous posait déjà Dragon Age 2 en 2011, à laquelle Guy Moquette avait répondu : « Non mais arrêtez de vous chercher des excuses les mecs, si tous les donjons de votre jeu sont similaires c'est juste parce que vous êtes des gros feignants. » Le cas d'Echo est un peu plus intéressant.

Ion Fury - Passé simple

Les jeux qu'on attend en 2019 - (et pas forcément pour les bonnes raisons)

Depuis que Noël Malware, « l'homme qui met 9/10 plus vite que son ombre » comme on l'appelle iciNote : 1, est arrivé à la rédac, beaucoup de choses ont changé. Les rédacteurs, jusqu'ici gris et blasés, qui à l'annonce d'un nouveau jeu se contentaient de maugréer « ouais, bon, c'est un jeu quoi » en écrasant leur clope au fond d'une tasse de café froid, sont redevenus enthousiastes. Joviaux. Ils prennent même parfois – horreur ! – du plaisir en découvrant de nouveaux jeux et en posant leurs mains dessus. Pire, ils se sont mis à ATTENDRE des jeux, à avoir hâte d'y jouer. C'est donc une rédaction toute excitée qui a dressé la liste, sur quelques pages, des titres qu'elle attend le plus en cette année 2019.

Note 1 : Chez Épris de Justice (cpc.cx/eprisdejustice), on l'appelle « celui qui a le numéro de tous les égorgeurs de l'Essonne », mais c'est une autre histoire.

L’univers de Lovecraft dans les jeux de société - Le plateau bouffé par le Mythe

Outre d’avoir tous deux engendré des batraciens qui rendent fou, les univers de Lovecraft et de George Lucas ont pour point commun d’avoir donné indirectement naissance à des jeux, non seulement de société mais également de rôles, devenus immensément culte. Mais connaissez-vous la différence majeure entre les deux ? Profusion de tentacules chez l’un et absence de sexualité chez l’autre ? Manichéisme béat opposé à misanthropie farouche ? Tout cela se discute. Je parle plutôt d’une différence bien plus terre à terre et qui ne souffre d’aucune contradiction.

Consoles du futur, futur des consoles

Ça y est, les affaires reprennent. Il a suffi d’une déclaration du président de Sony pour relancer les spéculations sur la prochaine PlayStation. Et me voilà, moi comme les autres, tout frétillant, essayant d’imaginer ce qu’il y aurait de neuf dans une nouvelle-nouvelle-next-gen de consoles.

Le Netflix du jeu vidéo se rapproche

Dans l’audiovisuel, le succès fulgurant de Netflix a pris de court les acteurs en place qui, d’abord sceptiques, puis sonnés, commencent seulement à s’organiser. Les industriels du jeu vidéo, eux, sont prévenus. N’ayant aucune envie de se faire doubler par la première start-up venue, ils cherchent comment aborder eux-mêmes ce nouveau modèle économique.

Version Megadrive
Prince of Persia - Les sables d'antan

Comme ceux d'aujourd'hui, qui débarquent chaque jour par paquet de cent sur la table du journaliste épuisé avec leurs pixels énormes et leurs animations sommaires, les jeux des années 1980 ressemblaient un peu trop à des jeux vidéo. Mais contrairement aux jeux indés du XXIe siècle, dont le look artificiellement vintage est aussi travaillé que celui de leurs créateurs bobos, ceux des années 1980 ne faisaient pas exprès. La mémoire était chère, chaque frame d'animation précieuse, et si la démarche de Mario-le-plombier était si raide qu'il semblait avoir une clé de douze coincée dans le fondement, c'est parce que ses pauvres développeurs n'avaient pas le choix.

Image rare : la rédaction de Canard PC dans un moment d'intense réflexion (en haut à droite de l’image).
Fort Boyard - Un peu trop passe-partout

Il y a des phrases tellement drôles qu'on s'en souvient encore des décennies après les avoir lues. Tenez par exemple, « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (Déclaration des droits de l'homme et du citoyen). Sans déconner, quel talent comique ces révolutionnaires, impossible d'y repenser sans rigoler. Ou bien « Le Père Fouras ressemblait à un énorme muppet sculpté dans du brie » (Monsieur Pomme de Terre, test de Fort Boyard : la Légende, dans Joystick n° 75 d'octobre 1996). Cette phrase géniale est gravée dans ma mémoire depuis vingt-trois ans. Dès que je vois le père Fouras, dès que quelqu'un prononce le nom du père Fouras, paf, le muppet, le brie, et je rigole tout seul comme un con. Ou plutôt, je rigolais...

Coup de froid chez Blizzard - Après une longue période d’incertitude pour ses employés, le géant de l’industrie ferme ses bureaux à Versailles

Le couperet est tombé le 6 octobre dernier : la direction d’Activision Blizzard a informé les employés de ses bureaux versaillais de la fermeture prochaine du site. Quelques jours suivant l’annonce, le 14 octobre, les syndicats représentants de la société ont relayé un communiqué pour appeler les 285 employés de Blizzard à faire une journée de grève afin de défendre leurs emplois. Pour certains salariés, cette fermeture est la conclusion douloureuse de plusieurs mois d’incertitude, après un premier plan social en 2019.

What Lives Below - Baleine blanche, Saint Graal

Appelez-moi Noël. Voici quelques années – peu importe combien – le porte-monnaie vide ou presque, rien ne me retenant à terre, je songeais à naviguer un peu et à voir l’étendue liquide dans les jeux vidéo. C’est une méthode à moi pour secouer la mélancolie et rajeunir le sang. Par un coup du sort, un ami de passage, At0mium, me conseilla juste ce qu’il me fallait : un jeu où j’allais pouvoir tendre le harpon à des créatures que je n’imaginais même pas en rêve.