Que fait-on dans Eggggg ? On cherche des œufs, on évite des poulets robots géants, on saute par-dessus des scies circulaires, bref, toutes sortes d'activités plus ou moins traditionnelles dans des jeux de plateforme. Mais on vomit, aussi. On vomit beaucoup. On vomit tout le temps, en fait : ce brave Gilbert, héros que l'on dirige, ne peut s'empêcher de vomir en permanence, recouvrant le sol d'une épaisse couche verte (façon « là où je passe, l'herbe ne repousse pas »). Le tout permet à la fois de proposer des niveaux de plateforme et d'exploration bien fichus, avec des contrôles étonnamment efficaces pour un jeu tactile (il faudra un petit temps d'adaptation tout de même), mais aussi de petits casse-tête utilisant le contenu de l'estomac de Gilbert. Joliment animé, complètement con et proposant des niveaux bien ficelés, Eggggg est une bien chouette surprise.