Pour ouvrir ce hors-série, nous avons décidé de nous adresser à des créateurs de jeux, et en particulier à ceux qui ont été amenés à travailler avec de gros studios, quitte à s'en éloigner par la suite. C'était l'occasion, au-delà de la création de jeux en elle-même, d'évoquer la réalité du travail, l'évolution de l'industrie au cours des dernières années et la possibilité, pour un débutant enthousiaste, de trouver sa place dans le milieu. Pour accomplir, en une vingtaine de pages, ce tour d'horizon, nous nous sommes adressés à Frédérick Raynal, vétéran et visionnaire à qui l'on doit, entre autres, Alone in the Dark, Little Big Adventure et 2Dark. Saïda Mirzoeva, quant à elle, est productrice associée chez Dontnod Eleven et l'une des rares voix à s'exprimer publiquement sur les conditions de travail parfois difficiles dans l'industrie du jeu vidéo. Sebastien Dubois, ancien d'Ubisoft (entre autres), travaille aujourd'hui sur un projet personnel, Gladiabots, et nous a expliqué les charmes et drames de la vie de développeur indé pour qui a connu le confort du salariat. Le parcours de Steve Pigott nous a également semblé intéressant : son Age of Chivalry, un mod Half-Life 2 développé sur son temps libre, est peu à peu devenu un jeu à part entière, et Pigott est aujourd'hui à la tête de son propre studio, Torn Banner. Enfin, Feargus Urquhart nous expliquera comment son entreprise, Obsidian, assure son indépendance financière et créative en réalisant du travail de commande pour d'autres studios.