72 résultats pour "quand jeu devient service"

2017 : un an de « Au coin du jeu » et quelques erreurs

Oui, je sais, en plein mois de mars ce n’est plus tellement la saison des bilans. Mais j’avais inauguré l’année dernière le principe d’une chronique qui passait en revue mes principales erreurs de l’année précédente et j’y tiens, même si les sagouins de Presstalis ont occupé ces pages en début d’année.

Star Wars Jedi : Fallen Order - C'est Wookie voyez

On ne donnait pas cher de la peau de Fallen Order, surtout en apprenant qu'Electronic Arts n'offrirait pas le jeu en avance aux abonnés d'Origin pour « éviter les spoilers ». J'ai donc graissé soigneusement la chaîne de ma tronçonneuse et... Et je crois que ces gens font tout pour m'énerver. Mais dans le bon sens, hein. Oui, c'est compliqué la vie d'un journaliste de jeu vidéo.

Octopath Traveler - Les huit salopards

Quand ils sont arrivés au village et qu’ils ont frappé le forgeron, je n’ai rien dit, je n’étais pas forgeron. Quand ils ont emmené le marchand, je n’ai rien dit, je n’étais pas marchand. Quand ils ont volé les économies du boulanger, je n’ai rien dit, je n’étais pas boulanger. Et quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus aucun PNJ pour protester.

Les poubelles de Steam - Popo de terre contre popo de fer

Avec des conditions de publication qui se résument désormais à fournir un chèque de cent dollars et un exécutable qui ne plante pas au démarrage, Steam est devenu la boîte de Pandore du jeu vidéo. Une boîte que nous allons secouer tous les mois, afin d'en faire sortir les pires jeux vidéo du moment. Suivez-nous et surtout, n'oubliez pas votre combinaison Hazmat. On ne sait jamais.

Rainbow Six : Siege - Tente une sortie

Serveurs stables, tricheurs bannis prestement, patchs massifs et réguliers... Autrefois noyé sous les problèmes, Rainbow Six : Siege s'est transformé peu à peu en jeu de tir compétitif d'une très grande qualité. Bizarrement, cette exemplarité avait créé chez moi une frustration croissante : celle de ne pouvoir jouir des fantastiques décors destructibles, des fusillades nerveuses et des gadgets ingénieux autrement qu'en me faisant atomiser par des joueurs capables d'aligner un headshot en trois millièmes de seconde. Puis le mode zombie est venu me combler de joie.

Elite Dangerous - La galaxie suffit-elle ?

Sorti en décembre 2014 grâce à une campagne Kickstarter (très) réussie lancée deux ans plus tôt, Elite Dangerous est le quatrième épisode d’une série de jeux lancée en 1984 avec le légendaire Elite, suivi de Frontier Elite et Frontier Elite II en 1993. Elite est un space sim qui vous propose d’arpenter la Voie lactée à bord de votre vaisseau et de vous adonner aux activités classiques que proposent les space sims : faire de l’argent par moult moyens, tuer des ennemis par moult moyens et explorer moult endroits. Trente ans après le premier épisode, Elite Dangerous (ED) a conservé cette recette simple mais ô combien efficace.

Oui, le style graphique est particulier. On dirait du dessin naïf, ou du clipart Word des années 1990. Il a le mérite d'être clair, même sur les gros hôpitaux à 150 employés.
Project Hospital - Viens voir le docteur

Après deux décennies de famine, une période de joie et d'abondance s'ouvre pour les amateurs de gestion hospitalière. En août dernier sortait Two Point Hospital, avec ses petits docteurs cartoons, ses maladies rigolotes et ses magnifiques environnements 3D. Deux mois plus tard, voici donc Project Hospital, qui fait le pari d'être beaucoup plus sérieux, complexe et réaliste. Attention, on n'est plus là pour jouer à Docteur Maboul.

Vincent Berry - Qui joue à quoi ?

La recherche sur les jeux n’oublie pas de s’intéresser à l’un des acteurs majeurs de ce petit écosystème : les joueurs. Vincent Berry est sociologue, chercheur en Sciences de l’éducation à Paris 13-Villetaneuse et il a eu l’amabilité de nous recevoir dans le fablabNote : 1 de l’université, Ludomaker. Il a notamment travaillé sur les joueurs de MMO – Dark Age of Camelot et World of Warcraft – et si désormais il se consacre plutôt aux jeux de société, il ne manque jamais une occasion de parler de sa dating sim favorite, Amour sucré.

Note 1 : laboratoire de fabrication

Foot et e-sport - International espoir

Sport et e-sport. Le lien a beau paraître naturel, les compétitions de football virtuel sont longtemps restées à l’état embryonnaire. Dans le sillage des consoles connectées et d’un FIFA ultra populaire, le secteur connaît actuellement une croissance exponentielle, à l’origine d’une restructuration bienvenue et de l’arrivée de nouveaux acteurs, qu’il s’agisse de médias ou de clubs professionnels.

Jeux-service : et après, on fait quoi ?

Avant c’était difficile, mais c’était simple : un jeu marchait ou pas, mais de toute façon sa durée de vie était limitée et son éditeur ou développeur devait prévoir assez rapidement un successeur. Aujourd’hui avec les « jeux-service » (ma traduction de « Game as a service », ou GaaS, ces jeux qui sont faits pour durer, enrichis de contenus payants régulièrement), c’est beaucoup plus compliqué : jusqu’où faut-il aller dans l’entretien d’un jeu et de sa communauté ? Comment proposer une évolution ou une succession sans perdre les clients existants ?

FIFA Ultimate Team - Cartes maîtresses

Si FIFA est devenu le bulldozer commercial que l’on connaît aujourd’hui, c’est notamment grâce à l’incroyable moteur V8 qui lui permet de rouler sur la concurrence, j’ai nommé le mode Ultimate Team. Arrivé comme une feature relativement banale, il est désormais la star de la série et monopolise toute l’attention d’Electronic Arts, qui s’est dégoté là une redoutable machine à fric.

Quand je serai grand, je serai MJ - Les gros jeux

C’est inévitable. Si vous êtes joueur assidu de jeux de rôles, vous vous êtes forcément déjà posé la question : et si c’était moi qui prenais les commandes ? Bonne idée. Excellente même, ce rôle ingrat étant souvent l’apanage d'une seule personne autour d'une table de rôlistes. Pour parvenir à vos fins, deux méthodes vous sont proposées. Commençons par la plus évidente, qui consiste à être le Meneur de Jeu d'un grand titre classique, comme Donjons & Dragons, Star Wars ou L'Appel de Cthulhu.

Les armées de l’ombre - Une vue d’ensemble des conditions de travail des traducteurs français

Dans le dernier numéro, nous tentions de vous expliquer comment les jeux étaient traduits, et pourquoi certains de vos AAA préférés étaient susceptibles de contenir au mieux des coquilles, au pire d’énormes maladresses – et comment nous étions passés de traductions foireuses réalisées par des développeurs à une professionnalisation généralisée du processus de localisation. À force de discuter avec des traducteurs français, indépendants comme salariés, plusieurs constats se sont dressés. Déjà, le fait que leurs conditions de travail n’allaient pas vraiment en s’arrangeant au fil des années. Ensuite, que comme beaucoup d’autres petites mains d’une industrie qui favorise la culture du silence, ils n’avaient pas toujours l’occasion de s’exprimer, que ce soit sur leurs joies ou leurs mécontentements. Pourtant, ce n’est pas faute de choses à dire.

Quand les cryptos vident les stocks et remplissent l’atmosphère - Partie 3 - Canard PC Hardware 49

Gagner de l’argent avec son PC, c’est bien. Le faire sans polluer l’atmosphère et sans s’accaparer tous les stocks de composants serait encore mieux. Et à ce petit jeu, les cryptos ont toujours de gros progrès à faire.

Comment devient-on contributeur d'une distribution Linux ?

Dans Canard PC Hardware 31, vous trouverez un dossier sur Linux, qui contient notamment une interview d'un des fondateurs de la distribution française Mageia, Damien Lallement (@damsweb sur Twitter). Comme promis, nous vous proposons ici la version intégrale de cette dernière, raccourcie dans le magazine pour des contraintes de place.

Catastrophes naturelles, accident nucléaire : le jeu vidéo après le cataclysme - Des paroles et désastres

L'imaginaire d'un créateur est poreux : il reste toujours, dans une œuvre, les traces d'événements personnels que son auteur y a intégrés, plus ou moins consciemment, et ces résidus biographiques sont d'autant plus présents que les événements ont été marquants. C'est le cas des traumatismes intimes, mais aussi des catastrophes d'origine naturelle ou humaine, qui marquent des générations entières. Malgré sa jeunesse, le jeu vidéo porte aussi la trace de ces histoires. C'est ce que nous racontent deux créateurs confrontés au désastre.

De quoi l'industrie du jeu vidéo est-elle malade ?

Licenciements en cascade, horaires intenables, précarité généralisée... Et si l'industrie du jeu vidéo marchait sur la tête ? Depuis la rentrée, la rédaction de Canard PC, en partenariat avec Mediapart, planche sur un dossier au long cours consacré aux conditions de travail dans le monde des jeux. Les deux articles de ce numéro constituent le début d'une série qui se poursuivra dans les prochains mois, détaillant la question en profondeur.

Ludus latrunculorum -- Photo Corsairs-wares.com
5000 ans d'histoire du jeu de plateau - Des pharaons d'Égypte aux Colons de Catane

Retour sur l’année 2021 des chroniques “Au coin du jeu”

Une fois par an, en début d’année, je reviens sur toutes mes chroniques de l’année passée avec un œil autocritique pour relever mes prédictions foireuses, mes assertions prématurées ou tout simplement ce que j’ai raté.

Le crunch, symbole de l’immaturité de l’industrie du jeu vidéo et cause de son incapacité à grandir

Parmi les termes propres à l’industrie des jeux vidéo, le crunch fait figure de symbole. Ce n’est pas pour rien que nous avons intitulé « Crunch Investigation » cette série d’articles consacrée aux conditions de travail dans les studios. En dehors de la blague – évidemment excellente – et de la référence à l’émission d’Élise Lucet, le crunch est une sorte de face visible de la Lune, une partie émergée de l’iceberg du travail dans la production de jeux vidéo. Le symbole et la cause de son immaturité aussi.



 



Par Kalabes et Netsalash