756 résultats pour "les createurs"

Entretien avec Sandy Petersen - Interview en (presque) compagnie de H.P. Lovecraft

Sandy Petersen est l'un des concepteurs les plus fascinants et les plus polyvalents de l'histoire du jeu de plateau. Né en 1955, il a commencé sa carrière de game designer chez Chaosium. C'est à lui que l'on doit le jeu de rôle L'Appel de Cthulhu, première adaptation de H.P. Lovecraft, un auteur dont l'œuvre fascine Petersen depuis son adolescence. Il est d'ailleurs devenu l'un des plus grands spécialistes au sein de la pop culture américaine. Passé au jeu vidéo dans les années 90, il a contribué à certains des titres les plus célèbres de la décennie, tout d'abord chez MicroProse (Sid Meier's Pirates! et Civilization) puis Id Software (Doom et de Quake) et enfin, Ensemble Studios (Age of Empires, Halo Wars...). Après avoir donné des cours de game design et conçu des jeux iOS, il est revenu en 2013 à ses premières amours : H.P. Lovecraft et le jeu sur table. Il crée sa société, Petersen Games, et publie en 2015 le jeu de plateau Cthulhu Wars. En janvier prochain sortira Sandy Petersen's Cthulhu Mythos for Pathfinder, un guide pour utiliser le mythe lovecraftien dans une partie de Pathfinder.

Crusader Kings - The Board Game - Saga Europa

Là d’où je viens, on ne joue plus à Risk depuis que la dernière partie s’est terminée en drame, après qu’un joueur en eut frappé un autre à coups de chaise pour une sombre histoire d’alliance rompue. Du coup, Crusader Kings, un jeu de stratégie basé sur la trahison, le complot et les assassinats de familles entières, a été accueilli plutôt froidement, avec une pointe de méfiance, comme si, dans le fond, nous savions tous qu’après une partie, c’en serait fini de notre belle amitié.

Raspberry Pi 4 Case Fan - Truc inutile - Canard PC Hardware 47

Régulièrement, certains se plaignent de nos avis sur les Raspbbery Pi 4. Et la sortie de… ce truc va pourtant dans notre sens : la fondation a fait des erreurs.

Les rumeurs concernant la mort du MP3 sont très exagérées !

Depuis quelques jours, une rumeur folle court sur Internet : le MP3 serait mort. Pourtant, très clairement, il s'agit d'un titre provocateur et d'une interprétation assez large d'un communiqué de presse. Plus exactement, d'un communiqué de presse de l'Institut Fraunhofer. Petite explication rapide sur ce cafouillage médiatique.

The Wanderer: Frankenstein's Creature - Victor partagé

Dans la préface de la troisième édition de Frankenstein ou le Prométhée moderne, Mary Shelley raconte la genèse de son roman : après une soirée passée en compagnie de Lord Byron, où chacun des invités avait pour défi d'inventer une histoire de fantômes, l'idée de Frankenstein lui est venue brusquement en pleine nuit, tandis qu'elle se retournait dans son lit à la lumière de la Lune. En septembre 2011, Donald Olson, un astronome texan, à partir de la position géographique de Shelley et des données sur la position de la Lune au-dessus de Genève, a calculé que l'idée lui était venue entre 2 et 3 heures du matin le 16 janvier 1816. Et ne venez pas me dire que ce n'est pas la meilleure anecdote que vous ayez lue aujourd'hui.

Indivisible - Zéro Huns

Carrion - Carpenter brutal

La vue « en coupe » du sous-marin est très sympa, mais l'interface rend pénibles de nombreux aspects du micromanagement. La vue à la première personne est encore pire, avec ses contrôles lourdauds et son FoV réduit. La très jolie carte du monde, sur laquelle on passe de toute façon beaucoup de temps, rattrape un peu la sauce.
UBOAT - Flottant sur un océan de bugs

Il y a des jeux qui font tout pour ne pas se faire aimer. Cette version anticipée d'UBOAT par exemple, que j'attendais depuis plusieurs années, m'a balancé des plâtrées de bugs dès le tutoriel, le rendant impossible à terminer. « Pas grave, me dis-je, je suis un pro de la simu' sous-marine, je vais directement commencer une campagne. » Quel naïf.

Anthem - Salaud, Anthem

Un an après sa première apparition, Anthem a permis à Electronic Arts de ne pas arriver tout à fait à poil à l’E3 2018. Le nouveau Bioware m’a laissé la même étrange impression : celle d’un jeu solide et soigné, qui m’a toutefois autant marqué que ma dernière moussaka. C’est ça de vouloir faire pareil que tout le monde.

Et aussi, dans les jeux pour débuter...

Dauntless - Ça passe ou ça chasse

Avec plus de deux millions de joueurs qui ont créé un compte et des serveurs saturés lors de l'ouverture de la bêta au public, difficile d'affirmer que Dauntless n'est pas un franc succès. Pourtant, quelque chose me dit que le titre de Phoenix Labs sera peut-être oublié des  joueurs dans un an et ce, à cause d'un vilain mot : répétitivité.

Pillars of Eternity II : Deadfire
Jeux de rôle : au-delà du brouillard - En 2020 et après, le genre doit se réinventer

Du fin fond du trou noir à l’âge d’or le plus étincelant, les jeux de rôle en ont vu de toutes les couleurs depuis dix ans. Sauvés de l’oubli par Kickstarter puis à nouveau sur le déclin, ils ont connu à la fin de la décennie plusieurs sursauts de génie que personne n’avait vus venir. Après la renaissance des vieilles gloires suivie par la lassitude du public et l’avènement de nouveaux pionniers, les années 2020 seront une période de transformation fondamentale pour le jeu de rôle PC.

Pathfinder 2 - Paizo a trouvé sa voie

Et voilà, Pathfinder 2 vient d’atterrir sur mon bureau dans un énorme claquement. Il faut dire que Paizo et Black Book nous livrent ici un beau bébé, de 640 pages et deux bons kilos. Oui, non content de reprendre du poil de la bête, le plus gros concurrent de Donjons & Dragons revient dans une édition très complète et visiblement, capable de tuer un homme avec un coup sec sur la nuque.

Mythos Tales - Indicible à tous

C'était un soir comme les autres, où je flânais devant les étagères qui contiennent mes jeux de plateau. « Qu'il est loin, le temps jadis où nous nous amusions tous ensemble dans mon salon sans craindre la maladie », me demandai-je sans comprendre pourquoi je parlais comme un roman du début du XXe siècle. Puis mon téléphone sonna.

Life is Strange : Before the Storm – épisode 1 - Une tempête dans un verre d'eau

En ces temps incertains, il reste heureusement une vérité immuable, une seule : on n'a pas assez parlé de Life is Strange. Le simple fait que les tourments d'une adolescente à peine pubère parviennent à captiver des millions de joueurs, et à les arracher pour plusieurs heures à Metal Gear Solid 5 ou Rocket League, constitue en soi un événement. Est-ce qu'on mesure pleinement la perfection de ce jeu, de son alchimie délicate entre allégresse et langueur, entre quiétude et tumulte ? C'était un vrai petit miracle. Mais les miracles ont un gros défaut : ils sont difficiles à reproduire.

Blair Witch - L'Appel de la forêt

Noob : le jeu vidéo - Un Ulule un peu trop chouette

Il était une fois une web-série française mettant en scène les aventures d'une guilde nullissime dans un MMORPG imaginaire. Une web-série dont les épisodes donnent l'impression d'un machin amateur, bricolé entre potes et réalisé avec les moyens du bord. C'est pourtant bien elle qui, en novembre dernier, a explosé les records de la plateforme de crowdfunding Ulule en récupérant 1,2 million d'euros auprès de ses fans. Cette série, c'est Noob.

UBoat - Qui qui qui sont les snorkels?

J'ai tenté de l'expliquer dix fois à Nigel Bradley, le capitaine du cargo anglais que je venais de couler, tandis qu'il mourait d'hypothermie dans les eaux glacées de l'Atlantique : si j'apprécie les simulateurs de sous-marins, ce n'est pas par amour de la guerre ou de l'Allemagne nazie, mais pour le calme que me procure le fait de me trouver à mille lieues de toute terre et de la surface.

Dans la jungle des contrefaçons de jeux mobile - La petite boutique des grosses horreurs

« Affirmer que l'industrie du jeu vidéo a toujours récompensé les copieurs, c'est un peu comme déclarer que l'eau mouille », écrivait récemment mon confrère ackboo, journaliste de talent et influenceur charismatique à propos des nombreux battle royale qui saturent le marché. Il a raison : les studios les moins inspirés n’ont jamais rechigné à piquer les idées de leurs concurrents ou à reproduire une formule efficace. Parfois, ces idées sont tout de même améliorées, modifiées ou repensées, afin d’aboutir à une œuvre qui se démarque un minimum de celle qui l’a inspirée. Mais il existe aussi une catégorie bien particulière de jeux calqués sur des licences à succès : ceux qui ne cherchent même pas à faire semblant de ne pas avoir copié, qui ne sont ni dans l’hommage, ni dans la parodie, et qui comptent simplement sur une petite faute de frappe dans votre barre de recherche pour prospérer. Bienvenue dans le monde merveilleux des copies éhontées de jeux mobile, où se côtoient des Mario poilus et des Pokémons aux yeux vitreux.

Seven : The Days Long Gone - Les jeux olympiques de l'ombre

On connaissait le post-apo', voici désormais le post-post-apo'. Sans doute une manière de poser un univers dans lequel, longtemps après la quasi-annihilation de tout, l'humanité s'est relevée pour refaire les mêmes conneries, mais en pire.