Inscrivez-vous gratuitement

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez auprès des abonnés pour obtenir gratuitement accès aux articles !

Image abonnement par défaut

Abonnez-vous

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses.

Derniers articles sur tous nos magazines

Agony of a Dying MMO - La mort en ligne

« Oh trop bien, un jeu qui se passe dans un MMORPG dont les serveurs s’apprêtent à fermer », me suis-je enthousiasmée en découvrant la démo du très bien nommé Agony of a Dying MMO, avant d’essuyer les sarcasmes de Kahn Lusth. C’est vrai qu’à l’heure où la plupart des MMO sont en train de crever la bouche ouverte sur un trottoir, j’aurais tout aussi bien pu demander le test d’un jeu comme New Worlds.

Total War : Warhammer III - Interview - Rencontre avec Ian Roxburgh et Oscar Andersson

Quelques questions à Ian Roxburgh et Oscar Andersson

Anno 1800

Après quelques errements futuristes, la franchise Anno s'est recentrée sur ce qu'elle fait de mieux : la construction de jolies cités d'antan sur des îles paradisiaques. Dès sa sortie en 2019, Anno 1800 s'est donc imposé comme le meilleur épisode de cette glorieuse série. Deux ans et une pelletée de DLC plus tard, ce monumental city-builder est encore plus beau, plus grand, plus varié, plus complet. Ne pas y rejouer serait une erreur. Ne pas y avoir joué tout court est un crime.

Breathedge - À bout de souffle

« C’est Subnautica dans l’espace. Tu vas t’éclater pendant une vingtaine d’heures, il y a de la survie, de l’exploration, de la construction de base et tout. Par contre, il paraît que la version finale est décevante : les deux derniers chapitres sont juste un long couloir », m’a dit ackboo. Il avait presque raison, sauf sur le passage où je m’éclate pendant 20 heures.

Ashwalkers - La horde du contretemps

Un de mes plus grands regrets, c'est de n'avoir jamais eu de Tamagotchi. La première fois que j'en ai vu un, j'étais à l'école primaire, et celui d'une de mes camarades de classe venait de mourir. Quand elle a réalisé qu'il était possible de le ressusciter en le réinitialisant avec une simple mine de Critérium, j'ai vu son visage passer de la tristesse la plus profonde à la joie ultime – et c'est sans doute à ce moment précis que j'ai réalisé que je loupais quelque chose.

Emily is Away <3 - C’est compliqué

Nous sommes en 2008, je m’apprête enfin à quitter le lycée, et je viens de m’inscrire sur Facebook. « Je », ce n’est pas moi, c’est le personnage que j’incarne dans Emily is Away <3, mais « je » aurait tout aussi bien pu être moi, parce qu’on a traversé à peu près les mêmes choses au même moment. En tout cas, on a vécu la fin de notre adolescence à l’ère de l’avènement de Facebook, avec ses statuts cryptiques, ses guerres de pokes interminables et ses quiz de compatibilité foireux.